Etcheto : « On avance à pas de tortue, mais vous connaissez la fable »

  • Etcheto : « On avance à pas de tortue, mais vous connaissez la fable »
    Etcheto : « On avance à pas de tortue, mais vous connaissez la fable »
Publié le

Vincent Etcheto s'est exprimé en conférence de presse après le nul de son équipe à domicile contre Lyon. L'entraîneur veut rester optimiste.

Quel est le sentiment après ce nul ?

J’ai le sourire, on savait que ça serait dur, je le répète. Les Lyonnais ont annoncé qu’ils venaient gagner ici, ils ne l’ont pas fait. On voulait gagner aussi, on ne l’a pas fait non plus. Ça s’est joué à très peu de choses, mais quand tu es mené 13-0 sans que l’équipe en face ne fasse rien, ça fait mal, ça puise dans les réserves très tôt. J’aurais aimé qu’on fasse la course en tête mais on ne la fait pas donc on continue à s’épuiser. Il y a des choses qui se sont améliorées, mais il y a toujours des déficits, des pénalités manquées, une conquête qui n’est pas au niveau auquel elle devrait être. Le constat est simple : on n’est pas bien, mais l’an dernier contre Lyon on avait perdu deux fois donc on est en progrès.

 

L’histoire se répète dans le jeu ?

Oui, mais il y a un essai marqué. Cependant, on ne joue pas assez dans les 50 mètres adverses, on s’épuise et puis il y a beaucoup de fautes. Ce n’était pas un match extraordinaire avec un rythme extraordinaire, ça aurait pu être mieux mais il y a des choses positives et on va rester sur ça. Ça faisait trois matchs qu’on était à zéro point, qu’on piétinait. Une défaite à la maison nous aurait fait reculer, là on avance petitement. À pas de tortue mais on avance et vous connaissez la fable.

 

Vous manquez un peu de sérénité ?

L’essai qu’on encaisse, on le donne mais ça se joue à une phalange… Et en ce moment, elle est contre nous. Si le coup de pied passe par-dessus, Félix Le Bourhis est seul au monde et aurait pu aller marquer de l’autre côté. Il y a un autre coup de pied où le rebond n’est pas pour Romain Martial alors qu’il y a un décalage. Pour l’instant on n’a pas cette chance mais ce n’est pas ça qui va nous empêcher de continuer à bosser, de recommencer pour trouver cette alternance qui va nous permettre de nous sauver.

 

C’est deux points de gagnés ou de perdus ?

C’est gagné, c’est deux points. On n’a pas la prétention de dire que tous les matchs à domicile on va les gagner donc déjà quand on fait pas zéro on avance, et quand on avance c’est positif. Je suis content qu’on ait pris ces deux points, vu la dernière action où on a failli se faire contrer. Mais en revoyant le match je vais me dire « putain on aurait pu mieux faire, j’en suis sûr ». En tant que technicien, entraîneur et optimiste que je suis je ne peux pas me contenter d’un match nul, ni du contenu. Après si l’on compare, Pau a une deuxième défaite chez lui.

 

Par Pablo Ordas

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?