Le Racing 92 réagit

  • Le Racing 92 réagit
    Le Racing 92 réagit
Publié le , mis à jour

Ce matin, le club des Hauts de Seine, via un communiqué officiel, a réagi à l'information pârue chez nos confrères de L'Equipe selon laquelle des traces de corticoïdes auraient été trouvées dans les urines de Dan Carter, Joe Rokocoko et Juan Imhoff.

 

Une information impliquant des joueurs du Racing 92 est aujourd’hui sujet de commentaires divers. Au centre de ces commentaires, l’utilisation présumée de corticoïdes. Le Racing 92 souhaiterait porter à la connaissance des amoureux du club, du rugby et du sport en général trois commentaires.

 

1/ Nous comprenons l’émoi provoqué par le mot corticoïde. Ce mot a des résonances émotionnelles fortes car il peut correspondre à des comportements amoraux et illégaux. Il peut aussi correspondre à des pratiques connues, légales, justifiées par la médecine. Son emploi sur la place publique devrait donc être maitrisé, et s’assortir de précautions immenses tant les dommages causés peuvent eux aussi laisser des traces si le sujet se trouvait classé.

2/ Le Racing 92 veut affirmer avec la plus grande force que son éthique, sa pratique sportive, n’ont rien à voir avec des pratiques illégales, nous sommes du côté du droit, de l’éthique et de l’amour des valeurs d’un sport propre. Nous ne formons pas des joueurs, nous formons des hommes. La santé et la morale sont deux exigences cardinales.

3/ Tous les actes médicaux pratiqués sur les joueurs cités par les médias l’ont été dans le plus total respect des règles anti-dopage nationales et internationales, tant au niveau des procédures administratives que médicales. Il s’agit de traitements administrés par voix autorisée, prodigués en réponse à des pathologies avérées, plusieurs jours avant la finale du Top 14 et ne nécessitant pas d’AUT (autorisation à usage thérapeutique).

 

Le Racing 92 engage une collaboration avec toutes les autorités d’investigation médicales compétentes pour que le débat s’apaise et qu’une compréhension totale soit portée à la connaissance de tous. Tous les protocoles médicaux sont clairs.

La transparence sera totale. Nous sommes aux côtés de ceux qui se battent pour un sport propre et respectueux. Juan Imhoff, Joe Rokococo, Dan carter sont au quotidien des exemples de comportement, de générosité et d’éthique.

Marc Duzan
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?