Jacky Lorenzetti : « Les lendemains seront meilleurs »

  • Jacky Lorenzetti : « Les lendemains seront meilleurs »
    Jacky Lorenzetti : « Les lendemains seront meilleurs »
Publié le

Croisé à la Nuit du Rugby  lundi soir, Jacky Lorenzetti n'avait pas le sourire facile, malgré la razzia des siens sur les prix décernés à l'Olympia par la LNR.

On vous sent amer...

Il n'y a pas d'amertume. Il y a juste un fort sentiment d'injustice consécutif à toute cette affaire. On s'expliquera plus tard. Parce qu' on ne peut laisser les choses en l'état. Sincèrement, tout ça m'a un peu gâché le plaisir, ces derniers temps...

 

Pourquoi ?

Je pense à mes proches, aux proches des joueurs, au papa de Juan Imhoff qui est médecin et qui connaît la probité de son fils, à ma mère qui a 92 ans et m'a demandé si mes joueurs étaient drogués... Je pense à Dan (Carter) et Joe (Rokocoko), des hommes exceptionnels.

 

Comment sentez-vous les joueurs ?

Ils ont la rage. Les cinq dernières minutes contre le Stade français, la semaine dernière, en attestent ! Ce derby, ils ont été le chercher avec les tripes !

 

Comment envisagez-vous la suite de la saison ?

Nous avons eu du mal à rentrer dans la saison après le titre de Barcelone, qui fut en tout point un moment exceptionnel, partagé avec 100 000 personnes dans un satde et une ville sublimes. On commence tout juste à le digérer. Les lendemains seront meilleurs...

 

À l'occasion de la dernière Nuit du Rugby, la rumeur a suggéré que le titre de meilleur joueur du Top 14 avait été retiré au dernier moment à Dan Carter, pour l'offrir à Johan Goosen et éviter ainsi toute polémique. Qu'en pensez-vous ?

Le verdict n'a pas changé au dernier moment. Ce sont les joueurs qui ont voté et, d'après ce que j'ai compris, le verdict était connu depuis plus d'un mois... Vous voyez le mal partout !​

Marc Duzan
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?