Soyaux-Angoulême , l’esprit revanchard

  • Soyaux-Angoulême , l’esprit revanchard
    Soyaux-Angoulême , l’esprit revanchard
Publié le , mis à jour

Soyaux-Angoulême reçoit Dax ce soir. Devant ses supporters, l’équipe charentaise entend bien regoûter à la victoire.

Les Charentais sont rentrés de Carcassonne la semaine dernière avec un goût amer. Certes le score était flatteur pour eux à la pause (10-6) mais ils ont dominé la seconde période de la tête et des épaules se créant pas moins de sept occasions d’essais.

Dont un au moins inscrit par le pilier Halatavau qui aurait dû être validé si l’arbitre avait été bien placé sur l’action. Antoine Roger, le trois quart-centre qui faisait son retour dans l’Aude, ne manquait pas de le rappeler mercredi en conférence de presse. « On se crée beaucoup d’occasions, on inscrit un essai qui aurait dû être validé mais on doit se contenter du bonus défensif. Ça laisse des regrets. Le point positif c’est que l’on a de plus en plus d’automatismes encore nous faut-il le démontrer en match ».

Davide Duca, l’ouvreur italien de cette formation angoumoisine retenait les points sur lesquels l’équipe doit s’améliorer. « On doit travailler sur les zones de marques, notait-il, pour être plus réalistes. Mais on ne va pas focaliser sur Dax, on va d’abord se concentrer sur nous. C’est une rencontre importante, mais pas plus que les autres ».

 

« Chanzy, terre hostile »

Les Charentais vont donc aborder cette rencontre avec un esprit revanchard sur le sort. « On est rentré frustré, avoue Rémy Ladauge l’entraîneur des lignes arrières, mais j’espère que cette frustration va rejaillir ce soir. Alors c’est vrai que des frustrations on en connaîtra d’autres mais on aimerait bien que ce ne soit pas à Chanzy devant notre public. C’est important de montrer que Chanzy est une terre hostile ».

Le SAXV, tout le monde en convient, réalise un début de saison en tous points remarquable. Mais il n’est pas question, pour eux, de s’arrêter là. L’ex-international Olivier Magne, consultant à l’émission du soir de Pro D2 Les Tontons Flankers, soulignait « que peu d’équipes iraient prendre le point du bonus défensif à Carcassonne ». On ne demande qu’à le croire mais les Angoumoisins, vu le contexte du match, ne s’en satisfont pas.

Ils ont dominé Carcassonne en touche et en mêlée et physiquement ils ont terminé bien plus fort et rajoute Rémy Ladauge « sur la structure du rugby offensif, on progresse ».

Aussi les Charentais auront à cœur, après Vannes, Béziers et Montauban, de rester invaincus à domicile.

 

L’équipe :

Ric – Labadie, Bolakoro, Roger, Mau – Duca (o), Ayestaran (m) (cap.) – Lescure, Fono, Sutiashvili – Wognistch, Kruger – Halatavau, Le Guen, Boutemani.

Remplaçants : El Jaï, Paquet, Taelega, Laulhé, Larroque, Riva, Laforgue, Stastny.

Par Jean-François Chrétien

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?