Agen s'en sort bien

  • Agen s'en sort bien
    Agen s'en sort bien
Publié le / Mis à jour le

Faute d'avoir su concrétiser ses temps forts en première période, Agen a tremblé à Bourgoin mais finit par s'imposer sur un essai casquette du centre, Heriteau.

Résumé du match

D'entrée, Agen faisait valoir sa puissance pour s'installer dans le camp berjallien. Mais les visiteurs ne parvenaient pas à concrétiser leurs temps forts, la faute à des ballons égarés, en touche (14e) ou dans les rucks (17e). Bourgoin se montrait réaliste. Michallet, entré dès la troisième minute, en remplacement d'Aviata, punissait l'indiscipline adverse (6-3. 25e), marqué par deux cartons infligés à Nakosi (24e) et Murday (33e) pour des plaquages sur l'ailier, Nick Price. À quatorze contre quinze, Agen parvenait à marquer en force par Barthomeuf. Mais en double infériorité numérique, Coux trouvait l'ouverture (35e). En début de deuxième mi-temps, les deux équipes rivalisaient de maladresse. Khribache (60e) était tout près de marquer. Dans la foulée, les Agenais prenaient l'avantage. Bourgoin ne parvenait pas sortir de son camp. Sur un coup de pied de Francis, Price et Nicolas se gênaient et Heriteau marquai en coin (21-14. 62e). Bourgoin faisait le forcing jusqu'à la fin.  

 

Le fait du match

Le co-leader agenais a mis du temps à prendre la mesure de son adversaire. L'ancien pensionnaire du Top 14, largement supérieur physiquement, a semblé bien emprunté et un peu à côté de son rugby, surtout près des lignes. S'il a les moyens de tenir la durée sur le championnat, il serait bien inspiré de régler les nombreuses imperfections qui polluent son jeu.  

 

L'action

Sur une penaltouche à cinq mètres, à la 69e, Vincent Barrière a capté le ballon en l'air avant de le renvoyer à son talonneur, Mohamed Khribache. L'effet de surprise n'a pas fonctionné, le Berjallien étant poussé en touche, à quelques centimètres de la ligne.  

 

Le joueur

L'ouvreur agenais, Burton Francis, a joué un rôle clef dans le succès de son équipe. Son jeu au pied, tant face aux perches (4 sur 5), que dans le jeu, où sa capacité à occuper a été précieuse, a été un des atouts de son équipe. Le deuxième essai agenais, marqué par Heriteau (62e), vient d'un coup de pied bien dosé de l'ouvreur.  

 

Les meilleurs : Cotte, Coux, Puyo, Taavili, Khribache ; Francis, Barthomeuf, Heriteau, Erbani, Marchois

 

Par Sébastien Fiatte

 

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir