Capitaine Fall, une autre galaxie

  • Capitaine Fall, une autre galaxie
    Capitaine Fall, une autre galaxie
Publié le

L’ailier international Benjamin Fall a été nommé capitaine du mhr pour le déplacement à Northampton. Une première, à Montpellier et dans sa carrière tout entière.

À 27 ans aussi, on peut connaître une première fois. Ce sera le cas de Benjamin Fall ce week-end.S’il n’a pas remporté le trophée du « joueur digital » pour lequel il était nommé par la LNR- et finalement gagné par le Grenoblois Jonathan Best lundi soir à la « Nuit du Rugby », l’ailier international (6 sélections) n’aura pas tout perdu cette semaine : il a appris mardi qu’il serait le capitaine du MHR samedi à Northampton.Et c’est une grande première. « Je ne l’ai jamais été depuis que je joue au rugby, toutes catégories confondues », expliquait le joueur au moment d’évoquer son nouveau statut. Un choix étonnant, alors ? Pas vraiment une surprise en tout cas : Benjamin Fall faisait en effet partie des quatre cocapitaines désignés par le staff en début de saison, aux côtés de Fulgence Ouedraogo, Kélian Galletier et Akapusi Qera. Ouedraogo et Qera commençant la rencontre sur le banc, et Galletier étant blessé, c’est lui qui guidera l’équipe lors de ce premier match de Champions Cup. Un rendez-vous important pour le Montpellier Hérault Rugby, vainqueur de la Challenge Cup la saison dernière et bien décidé à décrocher une qualification dans la grande Coupe d’Europe cette saison. « On franchit un cap cette année en revenant en Champions Cup et on veut vraiment se qualifier. Cela passera par un 100 % de victoires à domicile, plus un ou deux coups à l’extérieur. Il faut aller chercher des points, n’importe où. » Au Franklin’s Gardens ? Les Saints ont déjà perdu deux fois à domicile (contre Bath 14-18 et les Wasps 15-20), avant de vaincre laborieusement Exeter (20-19). Clairement, les Montpelliérains ont une chance de réaliser un joli coup samedi. Pour y parvenir, il faudra avant tout se montrer « disciplinés, prévient le néo-capitaine. Ce sera le mot-clé de ce match. On change complètement d’arbitrage en Coupe d’Europe et les équipes anglaises sont beaucoup plus propres. On sait que l’atmosphère va être hostile et on sait aussi que les arbitres, qui ont l’habitude de diriger les équipes anglo-saxonnes, peuvent être assez influents sur le jeu. Alors, j’insiste beaucoup sur la discipline avant ce match. »

 

En anglais dans le texte

Pour le reste, ne comptez pas sur l’ancien Bordelais, Bayonnais et Racingman pour en faire des tonnes auprès de ses coéquipiers : « Je suis une personne assez discrète. Si on me donne la parole, je la prends, mais je ne vais pas transcender les mecs en leur sortant un discours de guerre ou en leur disant de se mettre des grands coups de tronche dans le vestiaire avant la rencontre. Ils savent tous déjà ce qu’ils ont à faire, nous sommes des professionnels. » L’ailier mise donc sur la sobriété pour conduire le premier match de sa carrière. Titularisé sept fois en huit matchs (à l’aile et à l’arrière) cette saison, jamais remplaçant lors des vingt-sixmatchs qu’il a disputés la saison passée, il veut d’abord s’imposer sur le terrain. « Je ne sais pas si j’incarne un exemple mais j’essaie d’être irréprochable à l’entraînement, pendant la récupération, dans la communication entre les Français et les étrangers. » Une nécessité dans une équipe comme Montpellier : « Je prends des cours d’anglais une heure et demie par semaine depuis deux ans, je vais pouvoir juger si ça marche, sourit le joueur. C’est pour faciliter la communication au sein du groupe et pouvoir discuter avec le coach.C’est important. » Ce le sera d’autant plus samedi. S’il a une idée très claire de sa nouvelle fonction, Benjamin Fall veut rester à sa place : « Je suis très flatté mais on sait tous que le capitaine emblématique de Montpellier, c’est Fufu, a-t-il tenu à rappeler.Je vais essayer de le suppléer comme il se doit en restant moi-même. »

Emilie Dudon
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?