Myler punit Montpellier

  • Myler punit Montpellier
    Myler punit Montpellier
Publié le

Malgré un bon match, mais en raison d'une grossière erreur tactique, Montpellier doit se contenter du point de bonus défensif à Northampton (16-14), en raison aussi du 100% au pied de l'ouvreur Stephen Myler.

Le fait :

Le MHR a livré une farouche bataille jusqu'au bout. Avec sa division sud-africaine surpuissante, les Montpellierains ont été les maitres des rucks avec un duo Willemse – Ja. Du Plessis impressionnant d'activité. Malheureusement un énième coup de pied tactique de leur numéro neuf, Nick White, va permettre à l'ouvreur des Saints, Stephen Myler, d'offrir la victoire par un 100% au pied. Dommage car les Anglais étaient prenables et le MHR risque de regretter dans un futur proche une victoire qui lui tendait les bras.

 

Le joueur :

Picamoles qui affrontait son club formateur. Au coup d'envoi, il était le dernier « survivant » de l'ultime affrontement entre les deux formations parmi les 30 acteurs. C'était en 2008, c'était seulement du Challenge européen, et le troisième français évoluait alors sous les couleurs du MHR. Pour ses retrouvailles, on percevait dès l'entame sa motivation à démontrer face à une formation française. Premier ballon, et passe chistera pour son nouveau compère Clark qui marquait le premier essai. Après, sous la pluie, Picamoles a fait du Picamoles, c'est-à-dire, cherchait à faire avancer son équipe.

 

Les meilleurs: À Northampton : North, Picamoles, Clark, Brookes

À Montpellier:  Battut, J. Du Plessis, Steyn, Willemse  

Pierre-Laurent Gou
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?