Massy forme aussi des piliers

  • Massy forme aussi des piliers
    Massy forme aussi des piliers
Publié le , mis à jour

Le club de l’Essonne a du faire face à la blessure de ses piliers titulaires habituels le week-end dernier Elies El Ansari et Sofiane Chellat, mais les nouveaux Antoine Abraham et Antoine Soave se sont montrés à leur avantage.

Le match assez moyen livré par les Massicois contre Rovale Drome XV, un peu fébriles sur la fin malgré leur domination globale, puisque les Dromois ont manqué d’un rien de leur enlever leur bonus offensif à trois minutes du terme, a tout de même dressé un constat flatteur pour le club de l’Essonne. Il est toujours capable de puiser dans un réservoir profond de jeunes joueurs, qui lui livre toujours de la belle matière, et cette fois en première ligne. L’international des moins de 20 ans, Elies El Ansari, s’était déjà imposé comme titulaire à gauche de la mêlée depuis le départ de la saison. Touché sérieusement à une cheville lors de la dernière rencontre du premier bloc à Bourg-en-Bresse, juste après son entrée en jeu pour remplacer la recrue de Montauban Sofiane Chellat, blessé à un bras, tous les deux forfaits ensemble, ont été remplacés au pied levé par Antoine Abraham et Antoine Soave. Le premier est âgé de 21 ans. Le second vient d’avoir 20 ans. Ils sont licenciés à Massy depuis cinq ans à leur arrivée dans l’équipe cadette. « Je n’avais aucun doute sur leur capacité à tenir leur rang », a dit leur entraîneur des avants, Benoît Larousse, une fois leur prestation achevée.

Formation Essonne

Dimanche, les deux « Antoine », à tour de rôle, ont fait de l’axe gauche de la mêlée fermée un point fort du paquet massicois. Antoine Abraham a rehaussé sa performance de deux interventions défensives décisives en bout de ligne, juste avant de quitter le terrain, quand le bonus offensif ne tenait déjà plus qu’à un fil. On retiendra aussi qu’Antoine Soave faisait, à cette occasion, son premier match de la saison. Lui n’avait pas participé à la fin de l’aventure jusqu’au titre de champion de France conquis la saison dernière par son partenaire avec leur équipe de la Nationale B. Son biceps avait été atteint. Ses vingt minutes en première pour son retour ont fait éclater ses dernières appréhensions au contact. Ils se sont montrés. Ils ont fait leur preuve. El Ansari et Chellat absents plusieurs semaines, tous les deux seront les tauliers du poste durant le second bloc, pour aller jouer à Tarbes et recevoir Provence XV. Ce club reste une champignonnière. Ce n’était pas leur première apparition avec les pros. Abraham avait fait une pige en Pro D2 pour ses 18 ans à Carcassonne. Tous les deux avaient été alignés sur quelques feuilles la saison dernière. Mais aujourd’hui que cette poule élite propose une adversité plus abrupte en phase régulière, leurs incorporations pèsent d’un autre poids. Les deux joueurs se connaissaient avant leur arrivée à Massy. Abraham d’Athis-Mons, et Soave de Ris-Orangis, formaient la première ligne de la sélection départementale de l’Essonne quand le responsable Morgane Champagne les a intégrés au centre de formation. « C’est vrai qu’on n’avait pas encore joué de la saison, et qu’on rentre sur des blessures, mais on se sent intégré depuis longtemps. Je ne me suis pas senti dans la peau du novice », a commenté Antoine Abraham. « Ils m’ont même emmené en stage alors que j’étais blessé. C’est dire si le club est capable de nous donner de la confiance », a remercié Antoine Soave. Voilà, Massy compte deux piliers gauches supplémentaires. Jetés dans le grand bain ensemble à la « va comme j’te pousse », pour pallier les absences, ils pourraient désormais rentrer complètement dans la rotation.

Par Guillaume Cyprien

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?