Albi, en attente de jours meilleurs

  • Albi, en attente de jours meilleurs
    Albi, en attente de jours meilleurs
Publié le / Mis à jour le

Peu aidés par un calendrier très difficile, les Tarnais pointent à la dernière place du classement. Inquiétant mais pas (encore) gravissime.

Pas de panique. C'est le mot d'ordre au sein de la maison SCA. Deux jours après la lourde défaite concédée à Mont-de-Marsan (32-12), les Tarnais pansent leur plaies et tentent de se rassurer. Ils sont derniers, certes, mais le classement est encore serré en ce début de deuxième bloc. Le SCA ne compte « que » deux points de retard sur la maintien, quatre sur le dixième et sept sur le cinquième. Analysé à travers le prisme du calendrier, loin d'être favorable au Tarnais depuis le début de l'exercice puisqu'ils sont sortis quatre fois et qu'ils ont reçu le dernier finaliste (Aurillac), les espoirs de voir venir des jours meilleurs sont permis. Au vrai, la seule véritable contre performance des Tarnais est de n'avoir pas pu faire mieux que le match nul face à Carcassonne (23-23), la défaite à domicile contre Aurillac étant comptablement compensée par la victoire à Narbonne. Ces deux points là manquent et les hommes du trio Milhas – Bacca – Bérot tirent ce match inaugural tel un boulet. Il n'y a donc pas le feu au Stadium mais jeudi soir, en recevant Oyonnax, les Albigeois doivent impérativement s'imposer.

Roelefse a signé, Le Bail arrive

Face à des Oyomen qui soufflent le chaud et le froid en ce début de saison, les Tarnais joueront gros. La crise qui n'est pas encore là pourrait bien s'immiscer en cas de contre-performance au Stadium. Une éventualité que les joueurs cadres se refusent à évoquer. « Serge Milhas a réuni les cadres de l'équipe, explique Julien Raynaud, le capitaine en convalescence. Il a recadré les choses, il a rassuré aussi. Il nous demande à tous d'être plus exigeants envers nous-même et envers les autres. Il a poussé un petit rappel à l'ordre car il sait qu'il est encore temps de nous ressaisir et de relever la tête au classement. Le calendrier va s'aplanir un peu pour nous. C'est le moment d'engranger des points. »

Pour gérer au mieux les échéances à venir, les dirigeants du SCA ont apporté quelques renforts à leur équipe. Après Lucas Martinez, ils ont fait signé un nouveau pilier en provenance d'Afrique du Sud, Nemo Roelefse. Signé en fin de semaine dernière, le joueur pourrait faire ses premiers pas sous ses nouvelles couleurs dès jeudi soir. Jules Le Bail, actuellement blessé à La Rochelle, devrait rejoindre Albi dans les quinze prochains jours. Affaire à suivre. En attendant des jours meilleurs.

Par David Bourniquel

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir