Four Nations, acte cinq

  • Four Nations, acte cinq
    Four Nations, acte cinq
Publié le , mis à jour

Le Four Nations, dont ce sera la cinquième édition, aura lieu à partir du 28 octobre prochain. Vaincue lors de la précédente édition, l’Australie est plus que jamais favorite.

Du 28 octobre au 20 novembre, la planète treiziste aura les yeux braqués sur le vieux continent et plus particulièrement l’Angleterre. Au cœur de cet automne, elle accueille la cinquième édition du Four Nations. Un carré d’as qui est composé de l’Australie, la Nouvelle-Zélande, l’Angleterre et l’Ecosse. Pour cette édition 2016, le champion du monde australien est plus que jamais favori pour décrocher son troisième titre d’autant qu’en 2014, les Australiens ont abandonné le trophée à la Nouvelle-Zélande vainqueur (22-18) en finale. Tout laisse croire qu’ils seront particulièrement motivés pour prendre leur revanche. D’ailleurs, l’équipe de Mal Meninga a déjà marqué les esprits puisque le 15 octobre dernier à Perth, elle a dominé les Kiwis (26-6).

Lors de la journée inaugurale, on voit mal les Australiens ne pas s’imposer face à l’Ecosse qui est considéré comme le Petit Poucet de ce tournoi. Au pays des célèbres bookmakers, bien des parieurs ont déjà inscrit la présence de l’Australie lors de la finale du 20 novembre à Liverpool.

En revanche, ç’est plus indécis pour connaître le nom de l’autre finaliste entre l’Angleterre et la Nouvelle-Zélande. Sur son territoire en 2009 et 2011, les Anglais se sont toujours  hissés en finale.

A l’automne dernier, lors des trois tests à Hull, Londres et Wigan  face aux Kiwis, l’équipe de Sean O’Loughlin s’est doublement imposée (26-12 et 20-14) pour une défaite à Londres (2-9).  L’équipe coachée par Wayne Benett a la possibilité de confirmer cette performance. Le samedi 29 octobre, à Huddersfield, l’opposition entre Anglais et Néo-Zélandais sera une véritable demi-finale avant la lettre. L’Angleterre sera favorite. Mais, c’est toujours au pied du mur que la Nouvelle-Zélande est coriace.

En 2008 qui aurait dit que les Kiwis seraient sacrés champions du monde ? Il n’est pas exclu que ce cinquième Four Nations se concrétise par une surprise. Réponse le 20 novembre prochain !

Didier Navarre
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?