Ecochard : « Nous nous sentions coupables »

  • Ecochard : « Nous nous sentions coupables »
    Ecochard : « Nous nous sentions coupables »
Publié le / Mis à jour le

Le demi de mêlée de l'USAP, Tom Ecochard, ne veut pas s'enflammer suite à la victoire acquise à Béziers dimanche. Il est déjà concentré à 100% sur le rendez-vous de vendredi : la réception de Bourgoin.

La victoire contre Béziers met fin à un an de disette à l'extérieur. Cela commençait à faire long...

En effet, ça faisait longtemps. On se devait absolument de gagner. Cependant, nous ne regardions pas nos résultats passés. On se projetait sur l'avenir et il faut dire que ces quatre points nous donne une bonne bouffée d'oxygène.

 

Contrairement aux précédents déplacements, qu'est ce qui a marché cette fois ?

C'est l'addition de plusieurs petits plus. Les vingt-trois joueurs ont augmenté leur niveau de jeu. Nous avons été plus sereins, plus confiants et surtout très réalistes pour un match à l'extérieur. Chaque fois que nous avons joué chez eux, nous sommes revenus avec des points. Le carton rouge nous a aussi permis de préserver cette victoire jusqu'au bout.

 

Est-ce aussi l'effet d'un nouveau discours avec les modifications apportées à la composition du staff ?

Effectivement il y a eu un nouveau discours. Cependant, le staff n'a pas changé dans son intégralité. Patrick (Arlettaz, ndlr) est un très bon technicien. Il comprend le jeu et nous amène son vécu en tant qu'entraîneur. Je pense aussi que le groupe a eu une réaction d'orgueil. Nous nous sentions coupables vis-à-vis de l'ancien staff. Ce n'est jamais plaisant quand des personnes sont limogées. Cette victoire était aussi pour l'ancien encadrement.

 

Quels ingrédients faut-il mettre désormais pour poursuivre cette série (deux victoires consécutives) ?

Je vais vous faire une phrase bateau mais il faut prendre les matchs les uns après les autres. Nous sortons de quatre défaites d'affilées. Nous recevons Bourgoin, ce sera un match très difficile. C'est un gros rendez-vous à domicile. Nous avons déjà brûlé un joker à Aimé-Giral contre Dax donc nous devons absolument prendre des points. On regardera après le classement et dès samedi on s'interessera aux matchs suivants.

 

Bourgoin s'avance avec deux défaites consécutives dont une claque reçue à Montauban (7-51). Cela ressemble à une proie facile...

Je ne suis pas d'accord avec vous. Lorsqu'une équipe enchaîne deux défaites d'affilées, elle joue de manière plus décomplexée. Ils vont tout donner et venir chez nous sans pression. Je dis plutôt attention ! Ils restent sur deux défaites mais au contraire ils vont venir à Aimé-Giral pour se faire plaisir.

 

Perpignan regarde désormais vers le haut du tableau (les Catalans sont 12e à trois points du Top 5) ?

Nous sommes déjà contents d'être sortis de la zone rouge. Pour le moment, nous ne regardons pas le classement. Il nous faut gagner des matchs, engranger des points. Bien évidemment, nous ne sommes pas satisfaits de notre place au classement mais cette victoire à Béziers nous a fait du bien. Cependant, il ne faut pas s'emballer. Il faut absolument gagner contre Bourgoin. On se focalisera par la suite sur le déplacement à Angoulême.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir