• Narbonne enchaîne !
    Narbonne enchaîne !
Publié le / Modifié le
Pro D2

Narbonne enchaîne !

Face au Stade montois, les Narbonnais confirment leur bonne forme du moment (35-14), et s'éloignent de la zone rouge.

Narbonne 35 - 14 Mont-de-Marsan

Par Robert Fages

 

Résumé de la rencontre

Suite à une entame de saison catastrophique, les Narbonnais se sont ressaisis en remportant deux victoires consécutives (dont une à l’extérieur, il y a une semaine, à Vannes). Les Audois voulaient ainsi confirmer leurs bonnes sensations avec la réception de Mont-de-Marsan, et ce malgré l’absence de plusieurs joueurs cadres blessés. Et pourtant, ce n’était pas gagné d’avance. La match s’annonçait difficile. Il le fut. Les Audois ne pouvaient pas se permettre de perdre une nouvelle fois à domicile. Avec, sur le papier, une équipe moins forte que celle présentée par les Landais, ils ont tout de même réussi à s’imposer en inscrivant trois essais. Les hommes de Christian Labit n’ont rien lâché et cela a payé. Avec ce troisième succès consécutif, ils confirment leurs derniers bons résultats et s’éloignent de la zone de relégation. Une victoire qui conforte la confiance de tout un groupe solidaire et vaillant.

 

Le fait de la rencontre

Les Narbonnais sont entrés sur le terrain morts de faim. Les Audois qui ont bien maîtrisé leur match ont montré beaucoup d’envie, d'enthousiasme et d’engagement dans le combat. Ils ont sans arrêt enchaîné les temps de jeu et se sont battus comme des lions. Les hommes du président Bernard Archilla ont été bons en attaque mais également en défense. De vrais guerriers.

 

L'essai de la rencontre

Des trois essais narbonnais, le plus beau est celui inscrit peu après le quart d’heure de jeu par Nic Strauss qui, une semaine avant, lors du match contre Vannes, avait subi quinze points de suture. L’action part d’un bel enchaînement du troisième ligne Paul Belzons. Ensuite, le demi de mêlée Sébastien Rouet tente de partir petit côté, avant de passer le ballon au deuxième ligne sud-africain qui aplatit en force.

 

L’homme du match

C’est encore et toujours le capitaine narbonnais Etienne Herjean. Joueur vaillant et exemplaire, meneur d’hommes, il a su mener son équipe à la victoire en lui indiquant le bon chemin à prendre. Omniprésent sur presque toutes les actions de jeu, ballon en main, il est à créditer d’un engagement sans faille.

 

Les meilleurs

Herjean, Rouet, Belzons, Strauss, Dut, Rouet ; Gerber, Otazo, Rey, Negrotto, Hugues

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir