Pro D2 : ce qu'il faut retenir de la 8e journée

  • Pro D2 : ce qu'il faut retenir de la 8e journée
    Pro D2 : ce qu'il faut retenir de la 8e journée
Publié le , mis à jour

Agen qui augmente son avance en tête, Perpignan qui retrouve la première partie de tableau, une journée avec des essais à la pelle, voici le bilan de ce huitième acte de Pro D2.

Le match du week-end : Agen – Soyaux-Angoulême

En début de saison, personne n'aurait cru que cette affiche soit un duel de haut de tableau. Et pourtant, vendredi soir, cela a bien été le cas. Agen, le leader, a été bousculé par d'étonnants Charentais qui réalisent un début d'exercice des plus surprenants. Certes, le score final est flatteur pour l'ancien pensionnaire du Top 14 (40-23), mais la physionomie du match fût tout autre. Jusqu'à la 66e minute et l'essai de Marchois, Soyaux menait sur la pelouse agenaise (22-23). C'est alors que le banc d'Agen s'est mis au diapason pour aller arracher une sixième victoire cette saison. Conjugué à la défaite d'Aurillac à Carcassonne (47-13), le SUA se retrouve avec quatre points d'avance en tête du championnat. Déjà.

 

 

L'équipe en hausse : Perpignan

Le voilà enfin le retour de l'USAP dans la première partie de tableau. Grâce à une troisième victoire consécutive face à Bourgoin (45-15), bonus offensif à la clé, les Catalans remontent au huitième rang à trois points du Top 5. Une position bien plus en adéquation avec leurs objectifs. Le déplacement le week-end prochain sur la pelouse de Soyaux-Angoulême, qui les devancent de deux places, vaudra le détour. Un bon test pour les hommes de Patrick Arlettaz afin de savoir si l'USAP peut être enfin régulier à l'extérieur.

 

 

L'équipe en baisse : Béziers

Que se passe t-il à Béziers ? Flamboyant la saison dernière et en course pour les phases finales jusqu'au bout, les Biterrois ne sont plus que l'ombre d'eux-mêmes depuis quelques semaines. Une nouvelle fois battu à Montauban (23-38), l'ASBH reste sur trois défaites consécutives désormais et se retrouve aux portes de la zone rouge. Avec seulement trois points d'avance sur Bourgoin, la sonnette d'alarme est tirée. D'autant plus qu'un périlleux déplacement chez le dauphin Aurillac se profile le week-end prochain.

 

Le fait du week-end : Un record d'essais

Quarante-six ! Oui, quarante-six essais ont été inscrits au cours de cette huitième journée. Le record de cette saison est de nouveau battu et même pulvérisé (39 essais lors de la 6e journée). La palme revient à Perpignan avec sept essais lors de sa balade face à Bourgoin vendredi soir. Au total, cette orgie d'essais a permis à quatre clubs de récolter un bonus offensif : Carcassonne, Colomiers, Dax et donc Perpignan.

 

Le XV de la semaine :

 

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?