Le Racing passe la première à l'extérieur

  • Le Racing passe la première à l'extérieur
    Le Racing passe la première à l'extérieur
Publié le , mis à jour

Victorieux à Bayonne (16-3), les champions de France s'imposent pour la première fois à l'extérieur cette saison et s'accrochent au wagon de tête.

Le fait du match

Alors que les bayonnais avaient investi les 22 mètres parisiens pour tenter de passer devant, le score était de 9 à 6 en faveur du Racing,  qu’il ne restait que dix minutes à jouer, Tongia, sur une passe hasardeuse, offrait la balle de match à Imhoff. L’ailier interceptait et au bout d’une course irrésistible de 90 mètres anéantissait les espoirs  bayonnais. La victoire avait choisi son camp.

 

Le résumé

Maladroits, imprécis, indisciplinés, avec tant de lacunes, il était impossible aux bayonnais de l’emporter. Deux pénalités face aux poteaux manquées, trois cartons jaunes, malgré ce déficit, ils ont quand même réussi à inquiéter les parisiens. Menés 9 à 3, ils ont été en mesure, en fin de match de renverser le cours des événements. Mais ils se sont heurtés à une excellente défense du Racing, avant qu’Imhoff ruine leurs espoirs. Les parisiens, maladroits eux aussi, ont néanmoins bien conduit leur barque en marquant dans leurs temps forts. Ils s’imposent ainsi pour la première fois hors de leurs bases. 

 

L’homme du match

Maxime Machenaud capitaine du Racing

Dans un match haché, brouillon, le demi de mêlée et capitaine du Racing, a su mener ses hommes à la victoire. Présent sur le ballon, précis dans ses coups de pied de dégagement, il a toujours fait les bons choix qui se compliquaient avec des conditions de jeu délicates. Le ballon était très glissant. Il a aussi été presque parfait dans son rôle de buteur, ne manquant qu’une seule pénalité. Une réussite déterminante quant à l’issue du match. 

 

BAYONNE-RACING 3-16

A BAYONNE -samedi 20 heures 45

13930 Spectateurs

Arbitre :  M.Poite      

Evolution du score : 3-0, 3-3, 3-6 (mt) ; 3-9, 3-16 (score final)

 

BAYONNE : 1 P Du Plessis (26e)

Carton jaune : Donnelly (35e, faute technique), Cittadini (42e, plaquage dangereux), Poki (51e, plaquage dangereux)

Non entrés en jeu : 21.Méret  22.Laveau  

RACING : 1 E Imhoff (70e), 1T, 3P Machenaud (29e, 36e, 50e)

Carton jaune : Lauret (68e, plaquage dangereux), Goosen (77e, faute répétée)

Non entrés en jeu : 22.Dambielle

 

BAYONNE  15.Martial; 14.Poki, 13.Le Bourhis, 12.Lovobalavu, 11.Tongia ; 10.Du Plessis, 9.Rouet (20.Saubusse, 71e) ; 7.Chouzenoux, 8.Van Lill (16.Arganese, 67e), 6.Monribot (cap) ; 5.Taele (18.Huete, 52e), 4.Donnelly (19.Gayraud, 62) ; 3.Cittadini (23.Choirat, 64e), 2.Leiataua, 1.Iguiniz (17.Khinchagishvili, 62e )

RACING  15.Dulin; 14.Rokocoko, 13.Chavancy, 12.Tuitavake 21.Vulivuli, 52e), 11.Imhoff ; 10. Goosen, 9.Machenaud (cap, 20.Hart, ); 7.Dubarry (19.Nyanga, 25e), 8.Masoe, 6.Lauret ; 5.Van der Merve (18.Carriza, 79e), 4.Nakarawa  ; 3.Tameifuna (23.Ducalcon, 72e ), 2.Lacombe (16.Chat, 50e), 1.Ben Arous (17.Afatia,57e)

 

Les meilleurs : Machenaud, Dulin, Lauret, Van der Merve, Chouzenoux, Cittadini

 

L’infirmerie

Bayonne : Lagarde (pied) et Beattie (cuisse) se sont blessés avant le match, Van Lill, protocole commotion

Racing : Carter, forfait de dernière minute, Dubarry 

edmond-lataillade
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?