Colomiers, la bête noire des rouges et blancs…

  • Colomiers, la bête noire des rouges et blancs…
    Colomiers, la bête noire des rouges et blancs…
Publié le

Colomiers affronte Dax ce dimanche après-midi avec l'intention de poursuivre sa série de victoires face aux Landais.

Dans le rugby, comme dans d’autres sports, certaines équipes ont des bêtes noires. Si l’on se penche sur ce match de Dimanche entre Colomiers et Dax on voit la confrontation du 3ième contre le 4ième. Un match entre une équipe dans la continuité de l’année dernière et une équipe en pleine rédemption. Colomiers, demi-finaliste l’an dernier, se retrouve en position de qualifiable après 8 journées. Invaincus à domicile, les Hauts Garonnais se sont notamment illustrés, lors de la 3ième journée, en faisant tomber Oyonnax à Charles-Mathon. Les Dacquois, après une année difficile et un maintien mérité, sont une des surprises de ce Pro D2. Solides à domicile, les landais ont également marqués les esprits en allant gagner à Aimé-Giral. Deux trajectoires en parallèle avec le même nombre de victoires et de défaites… Sauf que, en y regardant de plus près, les confrontations entre les deux voisins de classement sont clairement à l’avantage des hôtes de Dimanche. En effet, Dax n’a plus gagné contre Colomiers depuis le 31 aout 2013… Cela fait trois ans et cinq matchs consécutifs que l’US Dax n’a pas fait plier le Colomiers Rugby. Bête noire ou circonstances ? Il est vrai que depuis trois saisons Dax flirte avec la descente. Il est donc permis de penser que, cette année, la confrontation sera plus équilibrée. Ces deux équipes se ressemblent. Elles sont aussi performantes devant que derrière. Elles revendiquent toutes les deux, du jeu de mouvement. Confrontés à l’absence pour blessure de certains joueurs cadres, les columérins arrivent à maintenir un excellent niveau de performance. Comme Dax, ils peuvent compter sur un réservoir de jeunes joueurs performants. Les dacquois, ont été plutôt épargnés par les pépins. Ils commencent à accumuler, eux aussi, les blessures de joueurs cadres. Pour les landais, il faut ajouter à ça, une absence pour cause de sélection, ce qui est plutôt rare en ProD2… En effet, la pièce maitresse du pack, le deuxième ligne Tongien Joe Tu’ineau sera indisponible plusieurs semaines. Le staff va donc lancer (ou relancer) des joueurs qui trépignent de participer à cette saison emballante pour les landais. Ce match révèle plusieurs enjeux. Un match pour rester dans le Top 5. Un match pour continuer dans la dynamique du début de saison. Un match pour tester l’invincibilité à domicile des Columérins. Mais chut, ne le dites pas trop fort ! C’est avant tout un match pour tenter de vaincre le signe indien…

 

 

Laurent Travini

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?