Top 14 : ce qu'il faut retenir de la 9e journée

  • Top 14 : ce qu'il faut retenir de la 9e journée
    Top 14 : ce qu'il faut retenir de la 9e journée
Publié le , mis à jour

Clermont qui domine le championnat, le Racing qui s'impose enfin à l'extérieur et Montpellier qui gagne de manière rocambolesque. Voici tout ce qu'il faut retenir de la 9e journée de Top 14.

Le match du week-end : Brive – Clermont

C'était le match que tout le monde attendait, surtout du côté de la Corrèze et de l'Auvergne. Deux ans que les Brivistes n'avaient pas fait tomber Clermont chez eux. Et, ce ne sera pas encore pour cette année. Le leader du championnat a livré une véritable démonstration à Amédée-Domenech (40-16) dans le sillage de son demi d'ouverture Patricio Fernandez auteur de deux essais et trente points au total. L'ASM obtient même le bonus offensif et prend cinq points d'avance en tête du Top 14.

 

 

L'équipe en hausse : Racing 92

La voilà enfin la première victoire à l'extérieur du champion de France version 2016-2017. Mais qu'elle fut difficile à aller chercher. Accrochés durant toute la rencontre à Bayonne, les Racingmen s'en sont remis à une erreur des locaux pour s'imposer. Une interception du meilleur réalisateur du championnat, Juan Imhoff, une accélération foudroyante de 60 mètres et voilà le Racing qui s'impose 16-3. Un succès qui leur permet de remonter à la 7e place et de rester accroché au peloton de tête avant de recevoir Montpellier pour un duel qui promet.

 

 

L'équipe en baisse : Pau

68e minute. Colin Slade tente de dégager son équipe depuis ses 22 mètres. Malheureusement pour lui et les Palois, son coup de pied est contré par Tekori qui s'en va aplatir l'essai de la victoire pour Toulouse. Première victoire à l'extérieur pour le Stade et surtout troisième défaite à domicile pour les hommes de Simon Mannix. Une défaite qui fait mal et qui plonge la Section à la 12e place. Le maintien passera par un renouveau au Hameau pour Pau, plus que jamais dans une obligation de résultat.

 

 

Le fait du week-end : l'incroyable victoire de Montpellier

Nous jouons la 80e minute à l'Atrad Stadium. La Rochelle mène 11-9 dans un match que les Maritimes ont dominé. L'occasion est offerte à François Steyn, à près de 53 mètres en coin, de donner la victoire à Montpellier grâce à une dernière pénalité. La frappe du sud-africain heurte le poteau rochelais. Brock James récupère le ballon, va pour le taper en touche mais se fait plaquer. Son coéquipier, Bouldoire, attrape le ballon et dégage le cuir en ballon mort... à la main ! Terrible erreur, cela est interdit. Pénalité aux 22 mètres pour le MHR et cette fois-ci Botica ne va laisser passer l'occasion (12-11). Cruel pour La Rochelle.

 

 

Le XV de la semaine

 

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?