XV de France, le début des hostilités

  • XV de France, le début des hostilités
    XV de France, le début des hostilités
Publié le , mis à jour

Le groupe «Elite», légèrement modifié et renforcé, s’est réuni dimanche soir à Marcoussis. Pour une semaine enfin dédiée au rugby.

Cette fois, les Bleus vont entrer dans le vif du sujet. Après une première semaine fin septembre, durant laquelle les joueurs de Guy Novès avaient dû partager leur temps entre de la récupération (en prévision des matchs du Top 14), de la vidéo mais surtout des obligations partenaires faites au XV de France à évacuer avant les test-matchs de novembre, les 32 joueurs retenus par le sélectionneur vont cette fois se plonger, dès ce lundi matin, dans une semaine presque intégralement consacrée au rugby. Hormis un dernier créneau, ce lundi, dévolu aux sponsors, la semaine s’articulera entre le terrain d’entraînement, la salle de musculation et les séances de vidéo. Et le programme s’annonce copieux.

Ollivon, Iturria et Baille exemptés de Top 14

Parmi les joueurs qui suivront le planning concocté, on notera la présence du Toulousain Cyril Baille (23 ans), pour la première fois et en remplacement du Racingman Eddy Ben Arous (26 ans, 14 sélections). Ainsi que celle de Louis Picamoles, libéré par son club de Northampton alors qu’aucune obligation réglementaire ne lui était faite. Le sélectionneur Guy Novès avait rencontré le staff des Saints en ce sens, en septembre. Il a donc obtenu gain de cause.

Les deux joueurs, anciens coéquipiers au Stade toulousain, portent donc à 32 le nombre d’appelés. Après de la récupération ce lundi, des examens physiologiques et une séance de rugby (light) basée sur le travail des lancements et quelques exercices de « skills » en début de semaine, les joueurs se préparent à un gros temps fort jeudi : une séance en opposition prévue lourde, pour puiser dans leurs ressources et les obliger à travailler dans la fatigue. Une programmation rendue possible par le fait que l’ensemble des joueurs sera protégé et laissé au repos le week-end prochain, pour les rencontres de championnat. C’était déjà convenu réglementairement pour l’ensemble des joueurs de la liste « Élite ». Ce sera également le cas pour Arthur Iturria, Charles Ollivon et Cyril Baille, dont l’encadrement du XV de France a obtenu des clubs qu’ils ne soient pas utilisés à l’occasion de la dixième journée de Top 14.

Tout le monde rentrera donc chez lui vendredi soir, au terme du stage, pour un week-end de repos. Le temps, pour le staff tricolore, d’établir sa liste de joueurs retenus pour préparer au Canet-en-Roussillon le premier test-match face aux Samoa (samedi 12 novembre à Toulouse). « Tout le monde vient à ce stage pour bien travailler et être performant. Les mecs qui viennent ne doivent pas le faire avec à l’esprit de devoir sauver leur place » tempère le sélectionneur Guy Novès, qui confiait la semaine dernière qu’il s’appuierait « très largement » sur les joueurs de la liste Élite. « Nous ne ferons pas de revue d’effectif. Mais il est clair que si un joueur a un problème physique ou qu’un autre est en grande méforme, nous ne nous interdirons pas d’appeler un ou deux nouveaux joueurs ». La porte est entrouverte. Pour les plus optimistes, elle n’est donc « pas fermée ».

Léo Faure
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?