Les phrases marquantes du livre de Jonah Lomu

  • Les phrases marquantes du livre de Jonah Lomu
    Les phrases marquantes du livre de Jonah Lomu
Publié le , mis à jour

"Jonah Lomu, l'autobiographie" sort aujourd'hui en librairie. L'occasion de découvrir les dernières confidences de la star néo-zélandaise, quasiment un an jour pour jour après sa disparition.

Jonah Lomu est revenu dans son autobiographie sur sa maladie qui l'a emporté à l'âge de 40 ans :

"Je ne sais pas depuis combien de temps j’ai cette affection. Les médecins ne le savent pas non plus. Comme je l’ai dit, quand j’étais enfant à South Auckland, déjà, il y avait des signes que tout ne tournait pas rond dans mon corps : ces coupures et ces écorchures qui devenaient des abcès ; les infections, les toux et les rhumes dont je mettais des semaines à me débarrasser ; et souvent, d’énormes fatigues. Les signes étaient là, et bien là. Mais je n’avais pas conscience, à l’époque, que ces choses n’étaient pas normales"

 

Il revient aussi sur la relation très difficile qu'il a du subir avec son père :

"Ce jour-là, mon père avait picolé. Ce jour-là, il a levé la main pour me frapper – encore. Ce jour-là, je l’ai attrapé, je l’ai soulevé et je l’ai balancé sur le sol à travers la pièce. "Je n’accepterai plus jamais ça ! lui ai-je hurlé en me postant devant lui. Si jamais tu lèves encore la main sur moi ou sur n’importe quel autre enfant, tu auras affaire à moi !

– Tu n’es plus mon fils. Tu n’es pas le mien ! Sors de ma maison !", a-t-il hurlé de rage, complètement hors de lui. Ce jour-là, j’ai rassemblé mes affaires et j’ai quitté la maison de mon père. Ce jour-là a été le dernier que j’ai passé en tant que fils sous le toit de la maison de mes parents. Ce jour-là, ma vie a changé pour toujours"

 

Enfin, la star néo-zélandaise a accepté d'évoquer son divorce datant de 2007 :

"Je veux dire que la séparation a été entièrement ma faute. Je serai toujours reconnaissant à Fiona pour les cinq années que nous avons passées ensemble. Elle a toujours fait ce qu’elle pensait être le mieux pour nous deux [...] Vers la fin de notre relation, je suis entré dans une phase très sombre pendant un temps, si noire que je n’arrivais pas à en sortir. Pour moi, notre mariage ne marchait plus. Je m’en suis pris à Fiona pour des choses qui n’avaient rien à voir avec elle – de petites choses, le plus souvent – et que j’aurais dû tout bonnement ignorer. Elle ne méritait pas d’avoir à me supporter pendant cette période si sombre"

 

Source : Rugbyrama.fr

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?