Toulon, place au terrain !

  • Toulon, place au terrain !
    Toulon, place au terrain !
Publié le

Épargnés par la crise extra-sportive, les joueurs Toulonnais ont pu, pour la première fois de la saison, se consacrer exclusivement au terrain, tout au long de la semaine préparant le déplacement à Lyon. Un ouf de soulagement, intervenu en même temps que l'arrivée aux commandes de Mike Ford, dont la méthode semble déjà séduire.

Depuis quand les supporters du RCT n'avaient pas connu un calme aussi plat sur la rade ? Pas depuis le début de saison en tout cas ! Entre l'arrivée de Marc Dal Maso, les annonces de départs de Mourad Boudjellal, les échecs sportifs (Saracens et Brive en tête), les menaces puis la mise à pied de Diego Dominguez, les sympathisants du club Rouge et Noir ont mangé leur pain noir, tant le RCT a fait la une de l'actualité rugbystique depuis juillet.

Mieux encore, les bad buzzs ont cette semaine été remplacés par d'excellentes nouvelles pour les Toulonnais. Les principales ? Bryan Habana ne rejoindra pas sa sélection mais sera du déplacement à Lyon, tout comme Mamuka Gorogodze et Levan Chilachava qui après une semaine avec la sélection ont intégré le groupe du RCT. Drew Mitchell qui rassure ses supporters annonçant son rapide retour sur les terrains. Enfin les annonces des prolongations à venir d'Anthony Etrillard et Charles Ollivon. Mais que se passe-t-il à Toulon ? Et si, enfin, après trois mois de championnat, le terrain revenait au centre des préoccupations ?

Ford, les joueurs adhèrent

S'il fallait dater ce calme, nouveau venu sur la rade, il faudrait certainement lui accoler le départ de Diego Dominguez, remplacé par son feu-adjoint en charge des arrières, Mike Ford. Depuis son arrivée, l'ancien coach de Bath, a mené le RCT au succès face à Grenoble (42-12). Fervent défenseur du beau jeu, et alors même qu'il a pris ses fonctions depuis moins de deux semaines, il a su séduire son groupe. « Avec Mike on travaille sur un plan de jeu un peu différent, tout aussi précis, nous confiait Pierre Bernard en milieu de semaine. On va voir dans les semaines qui viennent comment va évoluer notre collectif. Avec Diego nous étions sur la continuité de la saison passée, et Mike est arrivé en mettant sa patte. Il est arrivé avec un projet clair en tête, mais il ne change pas tout brusquement. Il s'adapte et fait de petites corrections. Je pense que c'est au fil du temps qu'on verra l'évolution. » Obnubilé par le jeu offensif, Mike Ford ne cesse de répéter qu'il souhaite voir ses joueurs prendre des initiatives. Pour les préparer ? Il les confronte à la réalité du terrain, avec notamment plusieurs oppositions à balle réelles chaque semaine. « Mike cherche à recréer des conditions de match, pour nous mettre dans des situations similaires, la pression en moins, continuait l'ouvreur toulonnais. La méthode ? J'adhère totalement ! J'aime bien sa manière d'aborder le rugby et ça ne peut que faire évoluer mon jeu. De plus, Mike Ford tente de limiter la pression sur la charnière. Tout le monde sait ce qu'il doit faire sur le terrain et du coup, même si le jeu incombe au 9 et au 10, les autres savent ce qui va être fait. Ainsi, nous avons un temps d'avance, même s'il reste beaucoup de travail. ». Reste désormais à savoir combien de temps mettra le technicien anglais pour exporter sa philosophie de jeu, sur une rade étonnamment calme en ce début novembre...

Le XV probable pour Grenoble : 15. O'Connor ; 14. Muller, 13.Bastareaud, 12. Nonu, 11. Habana ; 10. Bernard, 9.Tillous-Borde ; 7. Gill, 8. Vermeulen (cap.), 6. Manoa ; 5.Gorgodze, 4. Suta ; 3. Chilachava, 2. Orioli, 1. Chiocci. Remplaçants : 16. Etrillard, 17. Delboulbes, 18. Ferreira, 19. Krüger, 20. Goromaru, 21. Yobo, 22. Escande, 23.Van der Merwe.

Par Pierrick Ilic-Ruffinatti

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?