Colomiers Espoirs, l'assaut du pas de plus

  • Colomiers Espoirs, l'assaut du pas de plus
    Colomiers Espoirs, l'assaut du pas de plus
Publié le

Un mini-break. Les Espoirs de Colomiers l'ont fait samedi, en dominant Bourgoin (13-6). Quatre points sur lesquels les hommes de Thierry Barbière et Christophe Pigozzo, veulent capitaliser à Mont-de-Marsan. 

Le wagon de tête. Colomiers y est toujours solidement arrimé, après cinq journées. Face à Bourgoin samedi, tout n'a certes pas été parfait. Oui mais dans la difficulté, les Haut-Garonnais n'ont pas chuté (13-6). "L'essentiel était de gagner ce match. Dans cette poule, tout va certainement se jouer à domicile et l'important est donc de ne pas perdre chez nous. Jusqu'à maintenant, nous n'avons également pas fait un déplacement à vide" rappelle Thierry Barbière, co-entraîneur des Espoirs columérins avec Christophe Pigozzo. Un constat qui se retrouve au classement, après cinq journées. Troisième, l'USC a en effet pris cinq points d'avance sur Albi et Béziers. C'est dire, l'importance de ce succès obtenu face aux Isérois. "Bourgoin a essayé de nous prendre devant, avec notamment plusieurs ballons portés. S'ils avaient gagné, il n'y aurait pas eu à crier au scandale mais nous ne nous sommes pas écartés. Ce groupe a vraiment du caractère, même si nous avons encore beaucoup de travail à faire". Les partenaires de Youssef Saadia peinant encore à trouver des repères collectifs. Un constat en partie imputable aux nombreuses blessures, ayant affaibli le groupe columérin ces dernières semaines. "Nous manquons également d'agressivité saine, pour pouvoir jouer dans l'avancée. Il faut pourtant avoir cette envie, quand nous rentrons sur un duel. L'équipe met donc le casque à pointes, mais il manque encore quelque chose". Une sorte de déclic, pour enfin lancer la saison de la Colombe.

Un test pour se jauger

Des ambitions qui vont passer au révélateur montois, samedi. Un immense défi chez des Landais, battus une seule fois cette saison. C'était face à Carcassonne, voici trois semaines à domicile (20-21). "Il s'agit du champion de France en titre et leur résultat à Albi ce week-end interpelle (10-21). Nous allons donc pouvoir nous jauger et connaître notre position, dans ce championnat. Si nous ne mettons pas d'agressivité dans les duels, nous allons prendre une fessée" prévient Thierry Barbière. Hors de ses bases, la Colombe veut surtout se rassurer. Le moyen d'oublier le revers concédé à Dax (21-14), au début du mois. Celui-là qui avait laissé aux Haut-Garonnais, d'immenses regrets. "Notre défaite là-bas est perturbante, dans le sens où elle nous aurait permis de faire le trou. Albi et Béziers seraient alors retrouvés à huit points au classement. Maintenant, cela est une bonne chose dans le sens où nous allons être obligés de performer". Deux réceptions attendant en suivant, les hommes de Thierry Barbière et Christophe Pigozzo. Celles de Biarritz et Béziers, deux candidats potentiels au top 4. L'heure de bascule est donc arrivée, aux Columérins de la saisir.

Par Corentin Vaissière

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?