Vannes réalise l’exploit au bout du suspens

  • Vannes réalise l’exploit au bout du suspens
    Vannes réalise l’exploit au bout du suspens
Publié le

Après une très belle entame du BO, Vannes, sans paniquer, est progressivement revenu dans la rencontre. Au bout du suspense, les bretons sont venus s’imposer sur la Côte Basque du plus petit des écarts.

La rencontre débutait sous une fine pluie. Alors quelle option ? Jouer devant ? Absolument pas et le BO allait rapidement le montrer. Pendant un quart d’heure, les basques monopolisaient la totalité des ballons et proposaient du jeu au large, plaisant à voir. Pas une seule possession laissée à Vannes. Et cette grosse domination était sacrément rentable. Dans un premier temps à la 5e minute lorsque Yohan Le Bourhis initiait un beau mouvement en prenant l’intervalle pour servir à hauteur Delai qui marquait le premier essai de la rencontre. Puis dix minutes plus tard, quand son compère Dachary au centre se proposait une nouvelle fois à hauteur et faisait grimper le score à 14-0. Vannes tentait de réagir en rentrant pour la première fois dans les 22 mètres Biarrots mais était rapidement repoussé grâce à une bonne défense des basques. La rencontre, partie sur de très bonnes bases, perdait ensuite en intensité. Suite à une belle offensive, les Bretons se retrouvaient dans les 5 mètres du BO. Ils imposaient alors un gros affrontement en mêlée fermée et étaient récompensés avec un essai de pénalité. Par la suite, les locaux sombraient quelque peu dans l’indiscipline. Avec cinq fautes en un peu plus de dix minutes, Vannes reprenait confiance et revenait à 14-10. Biarritz se redonnait cependant un peu d’air juste avant la pause après un essai de Placines qui venait conclure le bon travail de ses avants. Mené de neuf points, Vannes revenait avec des intentions sur le pré. Les bretons étaient à deux doigts de marquer à la 50e mais la passe de Trainor, qui avait trompé la défense du BO, était mal ajustée pour Duplenne qui ne parvenait pas à s’en saisir. Répit de courte durée, puisqu’à force de subir, la défense rouge et blanche finissait par craquer à la 57e. Tout franchement entré en jeu, Fry concrétisait le bon retour de son équipe et ramenait Vannes à deux unités. Plus agressif que leurs homologues, Vannes se rendait compte qu’un coup était possible à Aguiléra.  Güemes permettait au RCV de prendre l’avantage au score pour la première fois du match juste après l’heure de jeu. Après une pénalité de chaque côté, Bouthier donnait définitivement l’avantage à son équipe. La dernière mêlée voyait Vannes conserver son introduction pour l’emporter au bout du suspense. Les bretons laissaient alors exploser leur joie. De son côté, les Biarrots restaient abattus sur le terrain.

Le fait ou l’action du match :

L’essai du pilier de Vannes Eric Fry. Alors que Vannes est bien revenu dans la rencontre, mais est mené de 9 points, Fry ramène son équipe à deux points du BO. Un essai oh combien important qui permet à Vannes de relancer le match, et au final de l’emporter.

 

L’homme du match :

L’homme du match est l’arrière de Vannes Anthony Bouthier. Incisif en défense, il a fait mal à la défense du BO à de nombreuses reprises. C’est lui qui a offert la victoire aux Bretons à 3 minutes de la fin avec la pénalité décisive qui a permis à son équipe de l’emporter.

 

L’essai du match :

Le match n’a débuté que depuis cinq minutes et le BO montre un très beau visage en n’hésitant pas à jouer les ballons. Les basques obtiennent une mêlée sur les 30 mètres de Vannes. Celle-ci est vite jouée par Maxime Lucu. Après un temps de jeu, le relayeur basque transmet le ballon à son ouvreur. Le Bourhis prend alors l’intervalle et sert Adrieu Delai à hauteur qui concrétise le bon début de Biarritz.

 

Les meilleurs joueurs :

A Biarritz : Roumieu, Manu, Sousa

A Vannes : Stoltz, Duplennes, Bouthier

 

Par Pablo Ordas

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?