XV de France : les enseignements de la composition d'équipe

  • XV de France : les enseignements de la composition d'équipe
    XV de France : les enseignements de la composition d'équipe
Publié le , mis à jour

Maxime Machenaud préféré à Baptiste Serin, Yoann Huget de retour ou un XV de France très physique, voici les enseignements de la première composition de Guy Novès pour cette saison 2016-2017.

 

Les Bleus vont répondre au défi physique

Nous aurions pu imaginer que Guy Novès allait s'appuyer sur des voltigeurs, pour contourner la lourde défense samoane. Brice Dulin, Baptiste Serin, Noa Naikataci ? Il n'en fut rien ! Pour la réception des Samoa, qui symbolise la rentrée du XV de France, le sélectionneur a fait le choix de s'appuyer sur des joueurs en capacité de répondre physiquement aux très denses Samoans. Les joueurs aériens ? Ils attendront sur le banc ou en tribunes. Les exemples les plus symboliques : Scott Speeding préféré à Brice Dulin, Rémi Lamerat à Gaël Fickou, Yoann Maestri à Sébastien Vahaamahina ou encore Maxime Machenaud à Baptiste Serin. Ce qui veut dire que Guy Novès compte d'abord imposer sa puissance aux Samoans, avant de penser à jouer sur les extérieurs. 

 

Une longueur d'avance pour Maxime Machenaud 

Gyu Novès n'aura donc pas fait dans la continuité de la tournée argentine au poste de demi de mêlée, au cours de laquelle Baptiste Serin avait éclaté aux yeux du grand public. Rapide, éjecteur, roublard, le sélectionneur n'en à cure : son numéro un reste Maxime Machenaud. Absent de la tournée d'été pour cause de phases finales de Top14, le joueur du Racing 92 va apporter par son explosivité, son expérience et sa puissance autour des points de combats. A en croire la composition d'équipe, il devrait également être le buteur courte distance du XV de France, quand Scott Spedding pourrait prendre les pénalités de loin. A Guy Novès d'expliquer son choix : « On aurait pu remettre Baptiste, qui est performant en club et qui, au niveau du XV de France, a une attitude parfaite. Mais Maxime a fait une bonne fin de saison. Il est en grand progrès et a une maturité supérieure à Baptiste. De plus il n'a pas participé à la tournée en Argentine, donc il nous semblait logique de lui donner sa chance pour démarrer cette tournée. »

 

Julien Ledevedec en voltigeur

C'est un euphémisme de dire qu'il s'est imposé sur le tard, mais désormais une question revient dans toutes les bouches : où s'arrêtera l'ascension de Julien Ledevedec ? Devenu international l'année de ses 30 ans, le Briviste avait été éblouissant en Argentine. Et s'il ne s'échappe pas dans les zones de combat, c'est avant tout ses qualités de sauteurs en touche qui font de Julien Ledevedec un deuxième ligne déjà indispensable. Du haut de ses deux sélections et aux côtés de Yoann Maestri, l'ancien bordelais va devoir apporter sa science de l'alignement, pour faire de la touche tricolore une rampe de lancement face aux Samoans. 

 

Virimi Vakatawa toujours au rendez-vous, Yoann Huget de retour

Il avait été la sensation du dernier tournoi des Six Nations et semble bien avoir définitivement gagné la confiance de son sélectionneur. Face aux Samoa, Virimi Vakatawa démarrera une nouvelle fois une rencontre à quinze, lui le spécialiste du Seven. Sur l'autre aile, Guy Novès a fait le choix de rappeler son ancien protégé du Stade toulousain : Yoann Huget. Alors qu'il n'avait plus participé à une rencontre internationale depuis le match d'ouverture de la Coupe du monde face à l'Italie (où il était sorti blessé au genou dès la 55è minute de jeu) l'ancien bayonnais retrouve le XV de France pour cette réception des Samoa dans son antre d'Ernest-Wallon. Et que ce soit Yoann Huget ou Virimi Vakatawa, Guy Novès compte sur eux pour apporter de la fraîcheur et du déplacement face aux trois-quarts samoans. Par Pierrick Ilic-Ruffinatti

 

XV de départ : 15. Spedding ; 14. Huget, 13. Lamerat, 12. Fofana, 11. Vakatawa ; 10. Trinh-Duc, 9. Machenaud ; 7. Gourdon, 8. Picamoles, 6. Goujon ; 5. Maestri, 4. Ledevedec ; 3. Atonio, 2. Guirado (Cap.), 1. Poirot.

Remplaçants : 16. Chat, 17. Baille, 18. Slimani, 19. Vahaamahina, 20. Ollivon, 21. Serin, 22. Doussain, 23. Fickou

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?