[ Dossier France - Australie ] Le match des chiffres

  • [ Dossier France - Australie ] Le match des chiffres
    [ Dossier France - Australie ] Le match des chiffres
Publié le

Avant le match de ce samedi entre la France et l'Australie, coup d'oeil sur les statistiques et les chiffres essentiels à connaître.

La radiographie du temps et du niveau de jeu de la colonne vertébrale, l’axe 2-8- 9-10-15 de la France et de l’Australie ne dit pas tout sur le match de samedi prochain mais elle en dit assez sur la saison qu’ont vécu jusqu’ici les deux formations. Depuis janvier 2016, phase de préparation du championnat de Super Rugby dans l’hémisphère Sud et pleine période internationale avec le Tournoi des 6 Nations dans l’hémisphère Nord, le pourcentage de rencontres de très haut niveau est sans commune mesure d’une équipe à l’autre. Les Français jouent globalement plus que les Australiens mais à un niveau national (ou supranational avec la Champions Cup) mais quasiment trois fois moins à un niveau international. Et les temps de jeu cumulés comparés des deux colonnes vertébrales sont plus édifiants encore. Les internationaux français ont disputé seulement 15,5 % de rencontres internationales quand les Wallabies flirtent avec les 40 %. Au paroxysme de cette comparaison, la saison des deux numéros 9. Maxime Machenaud aura accumulé 1 707minutes de jeu dont seulement 333 en Bleu. Will Genia aura cumulé 703 minutes de jeu dont 505avec les Wallabies. 19,5% de matchs internationaux pour le premier, 71,8 % pour le deuxième. Certes, les chiffres ne disent rien de la valeur d’un joueur à l’instant de pénétrer sur la pelouse de Stade de France mais ils sont édifiants sur la nature des chemins parcourus depuis presque un an.

 

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?