Blanc : « Promouvoir le rugby féminin en Tarn-et-Garonne »

  • Blanc : « Promouvoir le rugby féminin en Tarn-et-Garonne »
    Blanc : « Promouvoir le rugby féminin en Tarn-et-Garonne »
Publié le / Mis à jour le

Didier Blanc, manager de Montauban, revient pour nous sur le fonctionnement de la section féminines dont l’équipe fanion évolue en Fédérale 2.

Depuis un an, l’USM Rugby féminin est pleinement intégrée à l’USM. Que représente-t-elle en termes d’effectif et au plan environnemental ?

Sur le plan des effectifs, le club regroupe cent seize licenciées et dirigeant(e)s. Contre vingt-cinq il y a seulement quelques années. La progression est nette car la pratique du rugby féminin est en forte augmentation au plan national. De notre côté, nous avons travaillé et nous travaillons avec le collège Olympe-de-Gouges et le lycée Antoine-Bourdelle de Montauban, ce qui nous a permis d’étoffer sérieusement notre effectif et de créer une équipe cadette forte de trente-deux licenciées.

Votre objectif est de créer un centre de préformation qui sera axé sur l’équipe cadettes. Quelles seront ses caractéristiques ?

Il s’agit de mettre en place un lieu pour promouvoir le rugby féminin dans le Tarn-et-Garonne. Ce centre est aujourd’hui à l’étude et il devrait naître dès la saison prochaine. Il permettra d’affiner la technique individuelle, la motricité et la lecture du jeu auprès de jeunes joueuses de moins de 14 ans (dernière année) et moins de 15 ans. Notre problème est de résoudre, ou du moins d’estomper, le fossé séparant les seniors des moins de 15 ans. Si notre désir se réalise, il sera possible de constituer une équipe juniors filles qui sera le maillon manquant pour accéder à l’équipe senior.

L’équipe fanion est engagée dans le championnat de France de Fédérale 2. Comment analysez-vous les premiers résultats et quel est son avenir dans cette compétition ?

Les premiers résultats sont satisfaisants puisque, sur trois matchs, nous avons gagné à Albi et à domicile contre Saint-Céré avec les points de bonus offensifs dans les deux cas. En revanche, nous avons enregistré une défaite à Grenade-sur-Garonne. Dans ce championnat, nous avons trois à quatre équipes au-dessus de nous. Nous espérons obtenir le meilleur classement possible en fin de saison.

Par Christian Stierlé

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir