Test-matchs : le programme du week-end

  • Test-matchs : le programme du week-end
    Test-matchs : le programme du week-end
Publié le , mis à jour

Outre France – Australie, ce nouveau week-end international s'annonce alléchant et surtout dominé par le choc que toute la planète rugby attend entre l'Irlande et la Nouvelle-Zélande. Mais il y aussi d'autres affiches qui valent le détour...

Samedi 19 novembre

 

A 12h, Géorgie – Samoa

Géorgie - Samoa, dans l’imaginaire collectif, est un duel de poids lourds, dur sur l’homme et qui n’hésite pas à être à la limite dans les duels notamment en première ligne. Le XV de France en a d’ailleurs fait les frais la semaine dernière à Toulouse face aux Samoans. Ces derniers, giflés 52-8 par la France, voudront relever la tête et dès ce samedi en terre géorgienne. Les joueurs du Caucase, eux aussi, restent sur une défaite la semaine dernière face au Japon alors que la Géorgie avait le match en main.

 

A 15h, Italie – Afrique du Sud

Ce sont deux équipes en difficulté qui vont se retrouver ce samedi. Les Springboks, dominés en Angleterre (37-21) la semaine dernière sans qu’il n’y ait rien à redire, ont perdu leur deuxième ligne Eben Etzebeth. Le joueur a subi une commotion cérébrale à Twickenham. Les joueurs sont montés au créneau cette semaine pour défendre leur entraîneur et le plan de jeu critiqué depuis déjà quelques semaines. En face, l’Italie va tenter de relever la tête une semaine après avoir subi une lourde défaite face à la Nouvelle-Zélande (68-10). Les Italiens, qui ont perdu le talonneur Leonardo Ghiraldini et le pilier Andrea Lovotti contre les All Blacks, affrontent une sélection qu’ils n’ont jamais battue de leur histoire en douze confrontations. La dernière opposition entre Azzurri et Springboks remonte au 22 novembre 2014. À Padoue, les Sud-Africains l’avaient emporté 22 à 6.

 

A 15h30, Angleterre – Fidji

Afin de poursuivre leur série d'invincibilité en 2016, l'Angleterre va devoir disposer des Fidjis, comme lors du match d'ouverture de la dernière Coupe du monde sur ses terres. Des anglais toujours sur leur nuage, eux qui viennent de martyriser les Springboks à Twickenham. A l'inverse des fidjiens, battus la semaine passée séchement par les Barbarians britanniques mais qui tenteront tout de même de faire un coup en terre anglaise. Une chose pas vraiment aisée depuis un an...

 

A 15h30, Pays de Galles – Japon

Auteurs d’une belle performance en terre géorgienne (victoire 28-22), les Brave Blossoms s’attaquent désormais au pays de Galles qu’ils n’ont plus affronté depuis 2013 et une victoire historique au Japon (23-8). Le match à Cardiff rappellera toutefois des mauvais souvenirs aux Nippons puisque lors de la Coupe du monde 2007, les Japonais s’étaient inclinés 72 à 18 en match de poule. Et hors Coupe du monde, en 2004 le Japon avait subi une écrasante défaite (98-0). Les Gallois, rassurés après leur victoire qu’ils sont allés cherchés avec les tripes face à l’Argentine, devraient en profiter pour faire tourner avant de retrouver l’Afrique du Sud la semaine prochaine pour la revanche du dernier quart de finale mondial.

 

A 17h, Tonga – Etats-Unis

Les Tonguiens ont l’air de bien se sentir dans la péninsule ibérique puisqu’ils viennent de battre l’Espagne il y a une semaine. Ils auront donc l’envie de confirmer face à des Américains à qui cette tournée de novembre ne réussit pas beaucoup. Après une claque inaugurale face aux Maoris néo-zélandais à domicile, ils se sont inclinés la semaine dernière en Roumanie pour leur premier match en Europe de la tournée. Au niveau des statistiques, l’avantage est clairement pour les hommes du Pacifique. En effet, sur les huit confrontations face aux États-Unis, les Océaniens ne se sont inclinés qu’une seule fois pour sept victoires.

 

A 17h, Roumanie – Canada

Résistant plus d’une mi-temps avant de craquer face aux Irlandais en fin de match, le Canada se déplace à Bucarest ce samedi pour un test plus abordable. Les Nord-Américains n’ont plus battu la Roumanie depuis le Mondial 1995. Surtout, ils voudront effacer la défaite subie lors de la dernière Coupe du monde l’année passée face à ces mêmes Roumains (15-17). Leurs hôtes arrivent cependant en confiance puisqu’ils viennent de disposer des États-Unis samedi dernier après une première mi-temps parfaite (ils menaient 20-0 à la pause).

 

A 18h, Ecosse – Argentine

Sur le papier, ce Ecosse – Argentine s'annonce alléchant. Deux équipes qui proposent des envolées, du spectacle et un jeu très offensif. Nous avons encore pu le découvrir il y a une semaine, lorsque les écossais ont posé de sérieux problèmes aux australiens. Idem pour les argentins qui ont échoué à seulement quatre points des gallois à Cardiff. Les deux équipes voudront se remettre dans le sens de la marche, surtout les écossais, vierges de toute victoire pour le moment en ce mois de novembre.

 

A 18h30, Irlande – Nouvelle-Zélande

C'est l'affiche attendue par toute la planète rugby. Tout simplement parce qu'il s'agit d'une revanche. Souvenez-vous, il y a deux semaines. A Chicago. Le XV du Trèfle faisait tomber les All Blacks, champions du monde en titre et invaincus depuis 18 rencontres (40-29). Un résultat historique pour les « Verts », qui battaient les Blacks pour la première fois de leur histoire. Les deux nations se retrouvent cette fois à Dublin et les hommes de Hansen ne viennent pas pour plaisanter. Afin de laver l'affront de cette défaite, les Blacks aligneront leur meilleure équipe après avoir fait tourner et retrouver de la confiance contre l'Italie il y a une semaine. Les irlandais, eux, voudront refaire le coup de faire tomber les Blacks. Comme ces derniers, ils ont fait tourner et sont toujours en confiance après leur large succès contre le Canada. Ca promet.

 

A 21h, France – Australie

Le choc est-il tombé à l'eau ? En annonçant une équipe remaniée par onze changements, Michaël Cheika a semble-t-il voulu signifier à ses hommes qu'il faisait une sorte d'impasse sur ce match pour se concentrer sur les duels face aux nations britanniques. Dommage pour le spectacle mais peut-être une bonne nouvelle pour le XV de France qui va pouvoir accrocher une grosse nation à son tableau de chasse. Il faudra tout de même se débarasser de cette équipe des Wallabies qui reste très talentueuse et victorieuse de solides écossais.

 

Mais aussi : Allemagne – Brésil (samedi à 15h), Espagne – Uruguay (samedi 16h) et Chili – Corée du Sud (samedi, 22h)

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?