Paul Goze : « Je me fais un point d’honneur à assister chaque année à cette belle soirée »

  • Paul Goze : « Je me fais un point d’honneur à assister chaque année à cette belle soirée »
    Paul Goze : « Je me fais un point d’honneur à assister chaque année à cette belle soirée »
Publié le

Le président de la Ligue National de Rugby Paul Goze était un des invités de marque de la 63e cérémonie des Oscars Midi Olympique. Un rendez-vous que l’ancien patron de l’USAP se plaît à honorer chaque année.

Président, pourquoi est-ce important pour vous d’assister chaque année à la cérémonie des Oscars Midi Olympique ?

C’est évidemment très important pour moi d’être là car Midi Olympique est le journal du rugby en général et donc du rugby professionnel. Il est bien normal que cette soirée, qui consacre les meilleurs joueurs évoluant en France, soit une priorité pour le président de la LNR que je suis. Je me fais un point d’honneur à assister chaque année à cette belle soirée.

 

Croiser quelques légendes du rugby doit raviver chez vous quelques souvenirs… 

Bien-sûr ! Chaque année, les Oscars Midi Olympique mettent à l’honneur des gloires anciennes du rugby. Quand je dis anciennes, je veux dire qui jouaient à mon époque donc ce n’est malheureusement pas très récent ! Cela me fait évidemment plaisir car je n’avais pas vu certains joueurs depuis longtemps. Je suis à la fois heureux de les voir sur scène pour récupérer leur prix mais aussi content de pouvoir bavarder avec eux. Cela fait très plaisir à l’ancien rugbyman que je suis. 

 

 

Quel sentiment vous inspire les prestations des joueurs français primés ? 

Cela ne fait que confirmer ce que je pense depuis toujours à savoir que nous avons, en France, un potentiel énorme chez nos joueurs de rugby. Cela a toujours été le cas dans le passé et je ne vois pas pourquoi cela ne le serait pas encore aujourd’hui. À partir du moment où les joueurs sont mis dans les meilleures conditions et jouent dans leur club, cela doit amener l’équipe de France à retrouver son lustre d’antan. Je suis très optimiste pour la suite.

 

Pas trop déçu que le Catalan Guilhem Guirado n’ait pas conservé son Oscar d’Or ?

Disons que Guilhem, du fait d’être capitaine de l’équipe de France, de ses prestations et qu’il ait été désigné Oscar d’Or l’an dernier, aurait mérité tout autant que Maxime Machenaud le trophée. Les deux derniers matchs des Bleus ont montré tout ce que Guilhem pouvait apporter à l’équipe de France, de par son charisme et sa générosité.

 

Par Anthony Tallieu

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?