Julien Come (Vannes) : "Je vais saisir ma chance"

  • Julien Come (Vannes) : "Je vais saisir ma chance"
    Julien Come (Vannes) : "Je vais saisir ma chance"
Publié le

Titulaire indiscutable la saison dernière et artisan de l'accession du club en Pro D2, Julien Come avait quasiment disparu des écrans radars depuis le début de saison.

Présent dans le groupe en amical contre Carcassonne en août et 16 minutes à Dax, le 3ème ligne vannetais rongeait son frein depuis plusieurs mois. "J'ai fait une boulette en amical contre Carcassonne et dans le même temps, d'autres se sont montrés et ont gagné leur place. C'est la règle du jeu" confie ce dernier nullement amer. Il est vrai que sur ce troisième rideau, la concurrence est sévère et rude avec Bolénaïvalu, Bourdrel (convalescent actuellement), Debruyne, Stoltz, Kafotamaki et Vosawaï. "J'ai continué de travailler dur, car dans le monde pro, il faut savoir le faire, même si on ne joue pas. C'est l'essence même de notre métier et c'est le collectif qui doit avant tout être mis en avant".

 

Une période pas facile à vivre

N'empêche, la frustration existe bien de ne pas voir son nom cité. "Nous sommes des hommes de combat et fiers d'être ce que nous sommes. C'est aussi dur pour l'entourage, les amis, la famille de voir qu'on n'apparaît pas ou plus. C'est une période pas facile à vivre. Mais je n'ai jamais connu le moindre moment de découragement. Je ne suis pas quelqu'un qui baisse les bras. Je savais que viendrai mon heure".

 

Même pas peur

Cette fois, la perspective de jouer s'est dessinée cette semaine. Julien Come sait qu'il sera titulaire dès l'entame à Oyonnax. "Les entraîneurs me donnent ma chance et je vais la saisir. Ma motivation est tellement fort que j'ai envie de mordre dans de l'acier. C'est un matgch que je prends très au sérieux même face à une équipe comme celle d'Oyonnax qui il y a encore quelques mlois figurait en Top 14. Je n'ai aucune appréhension. Je vais me concentrer sur ce que j'aurai à faire, à savoir être dur dans le combat défensivement. Je ne doute pas de mes capacités, j'ai bouffé du physique et me sens encore plus fort que la saison dernière. J'ai vraiment envie de prouver". Au dela de cette titularisation, l'ambition du jeune vannetais est bien de s'inscrire dans le turn over des 3ème ligne de l'équipe. Pour celui qui affiche 1 feuille de match en Pro D2 avec Auch et 5 feuilles de Top 14 avec le Racing et une vingtaine de capes en équipe de France des 18, 19 et 20 ans, il n'y a aucune raison qu'il ne parvienne pas à réaliser son ambition.

D.L.P.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?