Le SAXV renoue avec la victoire

  • Le SAXV renoue avec la victoire
    Le SAXV renoue avec la victoire
Publié le , mis à jour

Le SAXV retrouve la victoire grâce à ce match face à Aurilac, durant lequel les angoumoisins s'accorde même le luxe d'un bonus offensif. 

Le match

Après plusieurs revers à l’extérieur, le SAXV a renoué avec la victoire et de quelle manière ! 35-6 au coup de sifflet final et un bonus offensif, le premier cette année. Et contre le finaliste de l’an passé.

Les Aurillacois pouvaient s‘estimer heureux de rentrer aux vestiaires avec seulement dix points de retard tant la domination angoumoisine a été quasiment permanente lors de cette première période. Ils ouvraient la marque dès la troisième minute sur une pénalité de Poët. Mais le meilleur restait à venir puisque Aldric Lescure était à la conclusion de belle action collective pour aplatir aux pieds des poteaux. Poët transformait si bien que les charentais menaient 10 -0 (6è). Renaud sur une pénalité réduisait la marque (17è), mais Poët lui répondait à la vingt-sixième. Le même Renaud réduisait encore la marque à la faveur d’une nouvelle pénalité mais sur la sirène, Poët, auteur d’un 100% lors de cette première période portait la marque à 16-6.

Et la seconde période a été de la même teneur du côté charentais. Une mainmise de tous les instants pour un match abouti. Même s’ils ont subi en mêlées fermées, ils ont été conquérants en touche et surtout, comme d’habitude, ils ont défendu comme de morts de faim. Mais ils ont avant tout développé un rugby total concrétisé en seconde période par trois essais de belle facture. Non seulement ils n’ont pas encaissé d’essai mais Aurillac n’a inscrit aucun point au cours de cette deuxième période.

 

L’homme du match

Difficile de sortir un joueur du collectif angoumoisin mais le talonneur Kevin Le Guen est auteur d’une prestation en tous points remarquables. Toujours à la pointe du combat, il a par ses nombreux placages empêché la relance aurillacoise et ses lancers ont permis aux charentais d’être dominateurs en touche.

 

L’action du match

Il y en a deux en fait. Ce sont les deux derniers essais inscrits par le SAXV. Le premier par l’ailier Garrido bien décalé sur son aile et qui prenait tout le monde de vitesse pour aplatir quasiment entre les perches. Le second celui du talonneur Victor Paquet à la conclusion d’un gros travail collectif des avants.

 

Les meilleurs

À Soyaux-Angoulême, Le Guen, Lescure, Laulhé, Fono, El Jaï, Poët, Roger

 

À Aurillac, Briatte, Nanette, Datunashvili

 

Par Jean-François Chrétien

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?