[France - Nouvelle-Zélande ] Le match en questions

  • [France - Nouvelle-Zélande ] Le match en questions
    [France - Nouvelle-Zélande ] Le match en questions
Publié le

Le XV de France a tenu la dragée haute aux champions du monde néo-zélandais mais a dû finalement s'incliner. Après la défaite des Bleus, voici  ce qu'il faut retenir de la rencontre.

Les Bleus ont-ils redressé la barre dans les rucks ?

Cela avait été le point noir de leur précédente sortie contre l'Australie. Châtiés dans le jeu au sol, les Bleus avaient en effet vu de précieuses munitions s'envoler la semaine dernière. Ainsi, contre les Néo-Zélandais, le XV de France s'était promis d'adopter un comportement plus combatif dans les phases de ruck, à défaut d'avoir vu leur troisième ligne modifiée. Le tout pour un résultat finalement mitigé... En effet, une fois de plus, les Tricolores ont laissé échapper trop de ballons importants, notamment dans leurs temps forts. En début de match, pas moins de trois séquences de jeu proches de la ligne néo-zélandais se sont ainsi conclues par un turnover. Ce qui a fatalement empêché les Bleus de valider au score leur domination...

 

Qu'a-t-il manqué au XV de France ?

À cette question, on serait tenté de répondre par l'absurde : cinq mètres. Archi-dominateurs dans les 95 premiers mètres du terrain, les Tricolors se sont montrés terriblement inefficaces dans la fameuse « zone critique » à savoir les cinq derniers mètres. Outre trois ballons égarés dans les rucks en première mi-temps, on peut également regretter cet en-avant de Wesley Fofana à deux foulées de l'en-but sur une passe après-contact de Vakatawa, cette action sur laquelle Guirado dut trop court de quelques centimètres à l'heure de jeu... Mais surtout cette interception d'une passe de Lopez par Beauden Barrett, qui assomma définitivement la rencontre alors que les Bleus avaient attaqué tambour battant la deuxième période ! Une inefficacité qui a singulièrement tranché avec celle des Blacks, ultra-efficaces lors de chacune de leurs visites dans les 22 mètres français.

 

Les Blacks ont-ils été arrogants ?

C'est un procès qui leur est régulièrement fait au niveau international. Si conscients de leur supériorité, les Néo-Zélandais se sont-ils montrés arrogants face aux Bleus, on serait tenté de répondre que oui, notamment lorsque ceux-ci optèrent pour une pénaltouche à la 58e alors qu'ils ne menaient « que » 17-9, ou lorsqu'ils choisirent de transformer en mêlée une pénalité tentables, de 22 mètres en face, à la 73e. Pas le genre de la maison, d'ordinaire... D'ailleurs, si à la 58e Faumuina alla bien à l'essai, le choix de ne pas prendre les trois points la deuxième fois se retourna contre eux, puisque les Bleus revinrent à cinq petits points, à trois minutes de la fin. De quoi s'occasionner des sueurs froides inutiles, et une fin de match petit bras...

Nicolas Zanardi
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?