Biarritz réussi à enchaîner

  • Biarritz réussi à enchaîner
    Biarritz réussi à enchaîner
Publié le

Dans un match haché par de nombreuses fautes, le BO est venu à bout de Perpignan dans la douleur.

Résumé

Comme souvent ces derniers temps à Aguiléra, le début du match était à mettre au compte du BO. Les Basques, après une bonne première séquence offensive étaient récompensés par une pénalité que Lucu convertissait. Son homologue Ecochard lui répondait rapidement. La rencontre, ralentie par de nombreuses fautes et en-avants, avait du mal à démarrer. Il fallait attendre le quart d’heure de jeu pour voir Perpignan semer le froid dans Aguiléra sur une contre-attaque qui échouait à 5 mètres de l’en-but du BO. Les rares attaques de ce premier acte étaient à mettre au compte de Biarritz, qui se reposait sur son buteur pour faire évoluer le score. Le match s’animait un peu lorsque, à 5 minutes de la fin, un vilain geste de Cocagi poussait M. Blasco Baque à lui infliger un carton rouge. Le début de seconde période était à l’image de la première. Peu de jeu, beaucoup de fautes (4 en 10 minutes) et une pénalité de Lucu pour donner six points d’avance au BO.  Puis, à la 53e minute, sur une offensive Catalane dans les 22 mètres, Marty optait pour un coup de pied par-dessus la défense. A première vu, rien de dangereux mais Hamdaoui ne parvenait pas à aplatir. Son vis-à-vis avait bien suivi pour inscrire le premier essai du match. L’USAP prenait alors, pour la première fois du match, l’avantage au score. Très indiscipliné, Perpignan commettait une nouvelle faute à la 65ème : un en avant-volontaire, à 5 mètres de leur en-but, qui amenait l’arbitre à opter pour la double peine : carton jaune et essai de pénalité. Biarritz, peu avare au niveau des fautes pouvait cependant compter sur la faillite des buteurs Catalans (deux pénalités manquées) et sa bonne défense pour rester devant au tableau d’affichage et finalement l’emporter de trois points.

 

L’essai du match :

Peu après la 50ème minute, Perpignan est dans les 22 mètres du BO. Le ballon sort pour le jeune Paul Marty qui ajuste un coup de pied par-dessus la défense. Hamdaoui, qui semblait bien parti pour aplatir dans l’en-but n’y arrive pas. Farnoux a lui bien suivi et profite de la grosse maladresse de l’arrière Basque pour marquer l’essai. 

 

Le fait ou l’action du match :

Alors que le match se déroule dans une ambiance tout à fait correcte, sur une action plutôt anodine, Singer se retrouve au sol. Cocagi se met à la faute en infligeant un coup de pied/rucking sur Singer qui est au sol. Le Biarrot lui répond une fois relevé. L’arbitre décide d’expulser définitivement l’ailier Catalan, et temporairement, le seconde ligne Biarrot. 

 

L’homme du match :

La palme reviendra au troisième ligne aile Felipe Manu. Toujours dans l’avancée, habile balle en main, il a montré le chemin à suivre à ses coéquipiers. 

 

Les meilleurs joueurs :

A Biarritz : Manu, Placines, Le Bourhis, Roumieu, Gimenez.

A Perpignan : Ecochard, Vivalda, Millo Chluski, Farnoux.

 

Par Pablo Ordas

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?