Dal Maso « Qui a peur est un peureux »

  • Dal Maso « Qui a peur est un peureux »
    Dal Maso « Qui a peur est un peureux »
Publié le , mis à jour

Après une semaine de vacances, qui a notamment permis d'évacuer le lourd revers à Castres (34-17), les Toulonnais retrouvent le Top14 par la réception de l'UBB. Face au deuxième du championnat le RCT devra impérativement réagir, avant de rebasculer sur la Coupe d'Europe.

Cette semaine de repos a certainement dû faire beaucoup de bien au groupe ? 

Les joueurs avaient besoin de souffler. Depuis le début de saison il y a eu beaucoup de matchs difficiles, notamment à l'extérieur. Donc ça fait du bien de se régénérer pour ce bloc, qui est une nouvelle fois très dense, jusqu'à Noël.

 

Dans quel état sont revenus les internationaux ?

Je dirais qu'ils sont un peu mâchés. Ils ont quand même disputé trois matchs difficiles, et notamment le dernier. Je crois qu'ils auraient bien pris une semaine de vacances.

 

Comment avez-vous préparé cette réception de Bordeaux, deuxième du Top14 ?

En insistant sur nos systèmes. Nous avons la chance d'avoir une journée de préparation supplémentaire puisque nous jouons dimanche, ce qui nous a donné la possibilité de faire une journée de vidéo en plus, pour préparer ce match. Ça devrait être une rencontre assez compliquée, puisque Bordeaux est une très belle équipe, qui fait un début de saison remarquable.

 

La lourde défaite à Castres est-elle évacuée ?

Nous avons vite débriefé la rencontre de Castres afin de rapidement se tourner sur la réception de Bordeaux. C'est une équipe très organisée, très pointilleuse, notamment sur le jeu de déplacement de ses joueurs. Ces derniers sont d'ailleurs particulièrement intéressants sur le jeu dans le désordre.

 

Finalement l'UBB pratique le jeu prôné par Mike Ford depuis son arrivée...

Non, c'est un peu différent. Les Bordelais sont très organisés en conquête et sur les turnovers. C'est une équipe très bien huilée, très agencée et avec des joueurs de qualités, particulièrement derrière où ils mettent beaucoup de vitesse et d'incertitude.

 

Justement c'est ce qui a péché du côté de Castres, où vos arrières ont parfois été pris de vitesse.

Je pense que nous avons surtout péchés collectivement. Il y a peut-être eu un manque de vitesse derrière, mais c'était également le cas devant. Nous n'avons pas très bien circulé au niveau des rucks et à l'arrivée nous nous sommes mis en difficulté. Forcément derrière les trois-quarts ont pris des rafales entre les avants et les arrières castrais. C'est à nous, les avants, de mieux circuler pour que la tâche soit bien répartie au niveau de la défense.

 

Des carences collectives donc, mais également des erreurs individuelles ?

Individuellement nous avons loupé des plaquages trop faciles, puis nous avons rendus trop de ballons. A l'arrivée il y a eu des espaces et l'équipe de Castres a pu prendre de la vitesse, ce qui nous a mis en danger.

 

Dans quel état d'esprit est le groupe ? Le doute s'est-il installé ?

Du doute ? Non, car qui a peur est un peureux. Bordeaux est une très belle équipe mais nous n'avons pas à douter. Le groupe continue de se construire toutes les semaines.

 

Est-ce que jouer à Mayol est une garantie pour les joueurs ? 

Depuis le début de saison, on peut considérer que jouer à Mayol n'est pas une garantie. Nous avons perdu deux fois (N.D.L.R face à Brive et aux Saracens) et joué d'autres matchs compliqués. Je pense notamment aux réceptions du Stade français et de Clermont. Finalement, seul le match de Grenoble a été maîtrisé.

 

Ce n'est pas trop compliqué d'aborder cette réception de Bordeaux avant d'enchaîner sur deux week-end de Coupe d'Europe ?

Non vous savez, comme la phrase le dit si bien « nous sommes obligés de préparer les matchs les uns après les autres » (rire). Nous tentons chaque semaine d'être les plus précis possible, en essayant de donner le plus d'informations et de repères possible aux joueurs pour éviter les surprises pendant le match.

Par Pierrick Ilic-Ruffinatti

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?