Montauban laisse échapper le bonus

  • Montauban laisse échapper le bonus
    Montauban laisse échapper le bonus
Publié le , mis à jour

Dans un match terne joué dans une cuvette de Sapiac enveloppée d'un épais brouillard, les Montalbanais ont rempli leur mission en disposant de Colomiers (26-11). Les voilà toujours invaincus et plus que jamais membres du top 5 du championnat.

Résumé

Autant l'écrire tout net : ce Montauban – Colomiers si alléchant sur le papier ne restera pas dans les annales. La faute à un épais brouillard qui remettait en cause la tenue du match quelques minutes encore avant le coup d'envoi. Finalement, l'arbitre de la rencontre M. Sébastien Cloute a décidé de faire jouer ce match. Les spectateurs n'ont pas vu grand chose mais le jeu a pu se tenir dans des conditions à peu près normales. Pas de grandes envolées, donc ; mais du jeu au près et des chandelles saupoudrés de quelques groupés-pénétrants. À ce jeu-là, les Montalbanais se sont montrés plus efficaces que les Columérins. Le pied de Thomas Fortunel puis de Maxime Mathy ainsi qu'un essai de Mickël Ladhuie sur la sirène permettaient aux locaux de basculer en tête à la pause (13-6). Sébastien Ascarat, puis Waisale Sukanaveita trouvaient toutefois les ressources pour aller marquer un essai chacun en coin aux 62e et 68e minute. Le bonus était là mais une fois de plus Montauban allait le perdre sur l'ultime action du match, conclue par Romain Bézian. Un point perdu supplémentaire, après Béziers et Narbonne.

 

Le tournant

Le carton jaune de Victor Delmas. Alors que le score est de 6 à 6 juste avant la sirène, Victor Delmas, pilier de Colomiers, écope d'un carton jaune. Étonnament, les Montalbanais ne prennent pas la mêlée mais choisissent d'aller en touche. Un choix payant, puisqu'ils arrivent à organiser un groupé-pénétrant qui propulse Mickaël Ladhuie dans l'en-but. Cette réalisation permettait aux locaux de tourner à la pause avec sept points d'avance, 13 à 6.

 

Le joueur

Waisale Sukanaveita. La bombe montalbanaise a livré un match plein. Sorti sur saignement en début de rencontre, le dur à cuire est revenu sur la pelouse pour distiller ses puissants plaquages. C'est encore lui, avec ses jambes de feu, qui s'est arraché sur une course folle à la 68e minute afin de marquer l'essai du bonus, finalement perdu quelques minutes plus tard sur l'essai de Bézian.

 

L'essai

Sébastien Ascarat trouve le trou et assure la victoire. Alors que les deux équipes évoluent dans une purée de pois, Montauban réussit à enchaîner quelques passes. Le ballon arrive sur l'aile de Sébastien Ascarat qui rentre sa course et déchire le dernier plaquage pour s'écrouler en-but. 21-6 à la 62e, le score était alors acquis.

 

Les meilleurs

Montauban : Sukanaveita, Ascarat, Fortunel ; à Colomiers, Chartier, Maurino.

 

Par David Bourniquel

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?