Pau, c'est fou !

  • Pau, c'est fou !
    Pau, c'est fou !
Publié le , mis à jour

Auteurs de cinq essais face à l'ogre clermontois, les Béarnais ont parfaitement géré ce rendez-vous capital, et se donnent le droit de regarder vers le haut (40-35).

Le résumé

Conscients d'avoir déjà grillé trop de jokers à domicile, les Palois ont débuté la rencontre pied au plancher, en enchaînant les phases de jeu pour avancer de 60 mètres et marquer après deux minutes de jeu par Votu. Pris à la gorge, les Clermontois ont subi pendant le premier quart d'heure, avant de sortir la tête de l'eau avec un essai de Strettle qui profita d'une montée suicidaire d'un Palois pour marquer en bout de ligne. La réponse paloise ne se fit pas attendre, avec un essai de Slade deux minutes plus tard grâce à une feinte de passe dans les 5 mètres qui lui a permis de se jouer de Timani. Les Auvergnats refirent une partie de leur retard grâce à une pénalité de Lopez à la suite d'un hors jeu palois, et prirent même le score au bénéfice d'un contre assassin de 80 mètres de Strettle, qui profita d'un ballon perdu par un Palois sur un plaquage autoritaire de Penaud. A partir de là, la rencontre s'est totalement débridée : à chaque fois qu'une équipe marquait, l'autre répondait à son tour. C'est ainsi que Smith répondit à Strettle, grâce à un beau travail de Slade qui lui ouvrit l'intervalle. Taylor ajouta une pénalité pour la Section, mais Timani répliqua par un essai en force marqué après deux percées de Lopez et Penaud. Bianchin ajouta un autre essai pour les Verts et Blancs après une charge majuscule de Hamadache, fraichement entré en jeu. Taylor ajouta une autre pénalité, Lopez aussi, et Vatubua inscriva le cinquième essai palois. Seulement voilà, les Clermontois profitèrent d'un renvoi non capté par leurs adversaires pour s'installer dans les 22 mètres des Béarnais, et envoyer Strettle derrière la ligne pour un triplé. Revenus à cinq points (37-32), les Clermontois ont néanmoins commis une faute qui permit à Tom Taylor, en grande réussite ce samedi, d'ajouter trois points. Les Clermontois arrachèrent néanmoins le bonus grâce à une ultime pénalité de Morgan Parra sur la sirène.

 

L'action du match

Il ne fallait pas arriver en retard au Stade du Hameau en ce beau samedi ensoleillé d'hiver... Pourquoi ? Parce que dans ce match globalement débridé et agréable à regarder, la plus belle action sé déroula dans les toutes premières minutes du match, quand la Section démarra sur les chapeaux de roues. Après avoir récupéré le ballon sur l'engagement clermontois, les Béarnais ont enchaîné les séquences à toute vitesse : percussions au ras, franchissement, sprints le long de la ligne, passes après contact... en quelques dizaines de secondes, les Palois pénétraient déjà dans le camp adverse et sonnaient les Clermontois par l'essai de Votu, à l'issue d'un florilège d'actions de grande classe.

 

L'homme du match

Difficile de sortir une individualité du côté des Palois tant l'ensemble du collectif béarnais s'est montré à la hauteur. Devant, la troisième ligne Armitage-Coughlan-Mowen a réalisé un match plein, tout comme les deux piliers McKintosh et Hamadache, auteurs de plusieurs charges causant des dégâts dans la défense clermontoise. Derrière, l'ouvreur Colin Slade, qui a débloqué nombre de situations. Les centres Vatubua et Smith ont été très en vue également. Dans le triangle arrière, l'ailier Dupichot a remporté ses duels tandis que l'arrière Taylor s'est montré très précis face aux perches.

 

Les meilleurs

À Pau : Smith, Slade, Mowen, Armitage, Dupichot, Votu

À Clermont : Strettle, Penaud, Rougerie, Gérondeau, Vahaamahina, Abendanon.

Simon Valzer
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?