Oyonnax, série en cours

  • Oyonnax, série en cours
    Oyonnax, série en cours
Publié le , mis à jour

L’équipe de l’Ain reste sur une suite de six victoires. Pour prétendre la prolonger, elle devra régler certains détails face à Narbonne.

Six victoires de suite. Il y a longtemps que l’US Oyonnax n’avait réussi un tel enchainement. Pour être précis, elle avait fait beaucoup mieux lors de la saison 2012-2013, celle de la consécration qui lui avait apporté un titre de champion de France et un billet pour le top 14. Lors de la sixième journée, Carcassonne, sur ses terres, avait cassé une première suite de cinq matchs sans défaite (un nul à Tarbes), mais dès le match suivant, à Mathon face à Dax, le club de l’Ain ouvrait une autre série qui allait courir durant treize journées. Treize victoires alignées avant que Colomiers stoppe l’envolée.

Oyonnax n’en est pas là. Malgré les six victoires qu’il vient d’aligner et même si cette belle série a elle aussi débuté lors de la 7ème journée (comme en 2012), le club du Haut-Bugey sait que le chemin à parcourir sera encore long.

Au soir de leur victoire face à Vannes, les joueurs se sont d’ailleurs plus appesanti sur les efforts à faire que sur la satisfaction de l’instant présent. Tommy Raynaud, l’ancien Narbonnais qui retrouvera ce dimanche un club qu’il connaît bien a pointé du doigt des défauts à corriger impérativement : « Si nous voulons prétendre à un résultat à Narbonne il va falloir revoir notre défense. Nous devrons aussi nous montrer plus efficaces dans la conservation . Le match qui nous attend est très important car il peut nous permettre de basculer du bon côté ».

En enchaînant six succès, le club du Haut-Bugey est parvenu à reprendre la tête du classement, qu’il avait éphémèrement occupée lors de la première journée. Il a aussi réussi à creuser un premier écart, aussi mince que fragile. Tout reste à faire.

Adrien Buononato, l’entraineur des avants, en a convenu mais en nuançant le propos par la satisfaction retirée de l’évolution du jeu proposé par son équipe.

Face à Vannes, pour accrocher leur sixième victoire consécutive, les Oyonnaxiens avaient su puiser dans un registre résolument offensif. Contre Narbonne, leur volonté de miser sur l’alternance des formes ne sera pas remisée au placard, mais ils savent que c’est avant tout sur les bases qu’ils seront attendus. « Il y a des choses à revoir et nous aurons du travail avant d’aller à Narbonne » annonçait le centre José Lima après le match contre Vannes.

Par Jean-Pierre Dunand

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?