Toulon à sa main

  • Toulon à sa main
    Toulon à sa main
Publié le , mis à jour

Le RCT se rassure face à Bordeaux-Bègles en décrochant la victoire et le bonus offensif (37-10). Du coup, les Varois remontent à la troisième place, à un point de Montpellier. L’UBB, réduite à 14 pendant quasiment une heure a trop subi pour pouvoir espérer ramener quelque chose de Mayol.

Le résumé :

Toulon auteur d’un mois de novembre médiocre avec deux défaites assez larges à Lyon et à Castres avait besoin de points et de montrer qu’il ne s’agissait là que d’accidents de parcours. Les Varois huitièmes au classement avant le coup d’envoi de la rencontre n’ont pas failli dans leur mission, bénéficiant il est vrai de la supériorité numérique pendant presque une heure après le carton rouge de Braid. Il n’empêche, bons en conquête avec trois ballons volés en touche à l’alignement bordelais durant le premier acte et une domination évidente en mêlée fermée, les Rouge et Noir ont également affiché de belles dispositions dans le jeu dans le sillage d’un Ma’a Nonu plus en adéquation avec son statut d’ancien All Black. Transparent et coupable de fautes défensives grossières à Castres, Nonu s’est rattrapé devant les supporters de Mayol. Pour le premier essai inscrit par Habana, c’est lui qui effaçait Blair Connor d’un superbe crochet avant de servir l’ailier sud-africain d’une belle passe après-contact. En première mi-temps les Varois faisaient la loi physiquement et menaient logiquement de 17 pts à la mi-temps (20-3). L’UBB montrera un autre visage en début de seconde période, inscrivant un essai par Ashley-Cooper à la 52ème. Toulon qui avait perdu quelques minutes auparavant Drew Mitchell, victime d’un gros claquage devait remettre le bleu de chauffe en défense. Et dans ce domaine, les Varois peuvent compter sur un sacré client en la personne de Liam Gill. L’ex du Queensland précieux dans les rucks se montrait aussi décisif en attaque puisqu’il allait derrière l’en but après un gros travail du nouvel entrant Romain Taofifenua à la 59ème. L’après-midi était décidément australienne puisque James O’Connor bénéficiait des espaces laissés par la défense girondine et marquait l’essai du bonus offensif à la 71ème avant qu’Halfpenny ne sécurise le gain à la 76ème. Pour Bordeaux-Bègles, valeureux en deuxième mi-temps mais limité, la défaite n'a rien d'illogique. Pour Toulon, la confirmation est attendue dès le week-end prochain et le retour de la Coupe d'Europe.

 

Le joueur : Pierre Bernard

Considérée comme la doublure de François Trinh-Duc en début de saison, l’ancien Castrais et Girondin a livré une belle copie cet après-midi, se montrant propre dans son jeu au pied et adroit et inspiré offensivement. Son essai en témoigne, quand il a les clés du camion, Bernard est capable de belles choses.      

 

Le tournant du match : Le carton rouge de Braid

Il faut croire que c’est une spécialité bordelo-bèglaise ces derniers temps de jouer à Mayol en infériorité numérique pendant plus d’une heure. Après Talebula la saison dernière coupable d’un coup de pied sur le pilier Levan Chilachava et qui avait du laisser ses coéquipiers à 14 contre 15 (pour une défaite 44-3), c’est un avant qui cette fois-ci s’est rendu coupable d’une faute grossière et maladroite. À la 22ème et alors que Toulon venait d’inscrire le premier essai de la rencontre, Luke Braid s’est distingué à la sortie d’un ruck en essuyant ses crampons sur le visage de Mamuka Gorgodze. Le verdict était sans appel, M.Cardona sortait le carton rouge et Bordeaux-Bègles poursuivait le match à quatorze....    

 

L'essai :

Pierre Bernard s’est rappelé au bon souvenir de ses anciens partenaires. L’ouvreur a inscrit un véritable essai de soliste à la 33ème minute en jouant rapidement un avantage consécutif à une pénalité pour le RCT dans les 22 girondins. Le dix toulonnais effectuait un coup de pied par-dessus pour lui même qu’il récupérait avant d’échapper aux plaquages de Rey et Ducuing. Cet essai permettait aux Varois de creuser l’écart dans une première mi-temps largement dominée.    

 

Les meilleurs :

À Toulon : Suta, Gorgodze, Gill, Bernard, Habana, Nonu, Halfpenny

À Bordeaux-Bègles : Jones, Spense, Ashley-Cooper

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?