Piliers : Ça bouge à gauche

  • Piliers : Ça bouge à gauche
    Piliers : Ça bouge à gauche
Publié le , mis à jour

Le marché des piliers gauches s’agite, alors que le Clermontois Thomas Domingo devrait bientôt s’engager pour la Section paloise.

En fin de contrat en juin avec Clermont, le pilier gauche international Thomas Domingo ne devrait pas être conservé par son club, après douze années en jaune et bleu dont l’intégralité du centre de formation. Sauf ultime rebondissement, le pilier international (31 ans, 36 sélections) s’engagera ces jours-ci en faveur de la Section paloise, où l’attend un contrat de deux années (plus une optionnelle).

Pour le remplacer, l’ASMCA a longtemps dragué Jefferson Poirot, qui a finalement prolongé à l’UBB. Les Auvergnats continuent de chercher mais prennent leur temps. Récemment, ils auraient refusé Dave Kilcoyne (28 ans, 17 sélections). En fin de contrat avec la province du Munster et barré en équipe d’Irlande par Cian Healey et Jack Mc Grath, le pilier irlandais souhaiterait trouver un nouveau challenge en France et se trouve proposé actuellement en Top 14 où La Rochelle et le Stade français, notamment, sont à la recherche d’un joueur sur le poste.

Steenkamp pas remplacé à Toulouse ?

Toujours au poste de pilier gauche, le Stade toulousain a également fait bouger les lignes ces derniers temps. Après avoir perdu Vasil Kakovin, qui s’est engagé en faveur du Racing 92, le club haut-garonnais devrait mettre un terme à l’aventure toulousaine de Gurthro Steenkamp (35 ans, 53 sélections). Le Sud-Africain est en fin de contrat en juin. Le Stade toulousain ne lui cherche pas nécessairement de remplaçant, après le recrutement de Lucas Pointud, et avec l’idée de favoriser l’avènement du nouvel international Cyril Baille (23 ans, 3 sélections) et alors que le club peut aussi compter sur le jeune et prometteur Rodrigue Neti (21 ans).

Enfin, plusieurs rumeurs font état d’un départ du Bordelais Steven Kitshoff, régulièrement appelé depuis six mois avec les Springboks (24 ans, 10 sélections). Selon nos informations, le Sud-Africain est toutefois sous contrat avec l’UBB et le président Laurent Marti ne serait disposé à le libérer que pour un retour au pays. En aucun cas pour renforcer un concurrent du Top 14. Kitshoff devrait donc demeurer bordelais jusqu’au terme de son contrat, en juin.

Léo Faure
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?