Ce qu’il faut retenir de la 13ème journée

  • Ce qu’il faut retenir de la 13ème journée
    Ce qu’il faut retenir de la 13ème journée
Publié le , mis à jour

Un Pau – Clermont de toute beauté, Montpellier qui s’impose à Grenoble au terme d’un match enlevé avec un record de points établi, Lyon qui cale à domicile, voici ce qu’il faut retenir de la dernière journée de la phase aller de Top 14.

Le match du week-end : Pau – Clermont

Le champion d’automne est tombé au Hameau. Clermont a du faire face à la furia béarnaise encaissant cinq essais et devant se contenter d’un point de bonus défensif acquis à la sirène grâce à un coup de pied de Morgan Parra (score final 40-35). Malgré un David Strettle très en jambes, et auteur d’un triplé, les Clermontois n’ont rien pu faire face à des Palois guidés par l’excellence de Colin Slade. Pau se donne de l’air.

 

 

L’équipe en hausse : Montpellier

Qui a dit que l’équipe entraînée par Jake White (qui avait ses troupes monter en Isère sans lui en raison d’un souci de santé) n’était pas capable de faire du beau jeu ? Les spectateurs présents dans les travées du Stade des Alpes ont en tout cas assisté à une orgie de jeu entre Grenoblois et Montpelliérains. Et à ce petit jeu-là les coéquipiers du capitaine Fulgence Ouedraogo bien que bousculés pendant les vingt premières minutes de la rencontre, ont été les plus forts avec sept essais inscrits dont un doublé de Nagusa pour un score de 37-51 et un bonus offensif obtenu dans les dernières minutes. Plus puissants devant et plus efficaces, les Héraultais remontent à la deuxième place du classement sans faire trop de bruit pour l’instant. Secoué et bousculé pendant les vingt premières minutes

 

L’équipe en baisse : Lyon

Lyon ne s’était plus incliné sur ses terres depuis avril 2015 . Et malgré deux matchs de belle facture à Montpellier et à Clermont perdus avec deux points de bonus défensifs récoltés à chaque fois, les Lyonnais ont enchaîné une troisième défaite consécutive. Face à Castres, les hommes de Pierre Mignoni ont subi dans le combat face à des Tarnais qui avaient bien préparé leur coup. Moins fringant que d’habitude, moins précis dans son jeu, le LOU a laissé Castres imposer son rythme alors que le CO évoluait à quatorze. Un manque d’engagement qui a coûté la victoire aux Rhôdaniens (défaite 23-19). Le troisième bonus défensif apparaît bien maigre pour une équipe qui se retrouve désormais premier non relégable avec cette défaite. Le tir doit être rectifié.

 

 

Le fait du week-end : Pluie d’essais

Ce week-end, ce n’était plus le Top 14, c’était le Top 50. Comme le nombre d’essais inscrits pour cette journée, nouveau record de la saison établi, bien loin des 34 essais, meilleur total du présent exercice. Généralement, il faut attendre la fin de saison et les dernières journées pour voir un tel spectacle . À l’approche des fêtes de fin d’année, les spectateurs ont eu droit à un traitement de faveur sur toutes les pelouses hexagonales. 88 points à Grenoble, 75 à Pau, un score moyen de 34 à 23 en faveur des équipes qui recevaient  et ce n’est pas tout : 4,4 essais inscrits à 2, 7 pour une moyenne d’essais par rencontre de 7,1. Au-delà de ces chiffres, c’est la qualité du jeu montré qui est à retenir avec des matchs où le suspense fut roi comme à Pau, Grenoble ou encore La Rochelle. Un régal et une belle vitrine pour la compétition domestique.

 

Le XV du week-end

 

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?