Gloucester : Saint-André et Azam dans les bagages d’Altrad ?

  • Gloucester : Saint-André et Azam dans les bagages d’Altrad ?
    Gloucester : Saint-André et Azam dans les bagages d’Altrad ?
Publié le

Alors que Mohed Altrad négocie pour devenir l’actionnaire majoritaire du club anglais, le président de Montpellier chercherait à favoriser l’arrivée de l’ancien sélectionneur à la tête de Gloucester, club qu’il a déjà entraîné par le passé. Il pourrait être accompagné d’Azam, autre ancien du club.

Philippe Saint-André de retour aux affaires. La perspective pourrait très vite se réaliser. En effet, l’ancien sélectionneur du XV de France, qui a pris du recul depuis l’élimination des Bleus en quart de finale de la dernière Coupe du monde il y a un peu plus d’un an, a de fortes chances de retrouver un club qu’il a connu dans le passé. Ce n’est pas en Top 14 qu’il devrait replonger mais en Angleterre, à la tête du secteur sportif de Gloucester. Une des équipes de cœur de l’ex-ailier puisque c’est là qu’il a terminé sa carrière de joueur (simple joueur entre 1996 et 1998 puis entraîneur-joueur en 1998-1999). Il y était ensuite devenu directeur du rugby jusqu’en 2002. Lors de son passage, il était parvenu à finir premier de la phase régulière du championnat en 2000 et à faire une demi-finale de H Cup en 2001. Pour l’anecdote, c’est aussi à Gloucester que Philippe Saint-André a rencontré son épouse. Il avait ensuite entraîné Bourgoin, Sale (avec qui il a été sacré champion d’Angleterre en 2006) et Toulon avant de prendre en mains les destinées de la sélection française. Sa connaissance du rugby anglais plaide évidemment en sa faveur dans les négociations avec Gloucester. Autant que celle d’Olivier Azam avec qui il pourrait arriver. Ainsi, l’ancien talonneur international a également évolué comme joueur sous les couleurs de Gloucester, d’abord entre 2000 et 2003 puis entre 2004 et 2011. Outre-Manche, il a d’ailleurs joué sous les ordres de Philippe Saint-André. Depuis, les deux hommes avaient toujours conservé d’excellents rapports. Azam devrait donc être entraîneur des avants si les choses se concrétisent. Sa troisième expérience de coach après ses aventures à Toulon, avec qui il est devenu champion d’Europe en 2013, à Lyon et à Oyonnax. Depuis novembre 2015 et son éviction dans l’Ain, il était sans club.

Risque de conflit d’intérêts pour Altrad

En réalité, ce serait en grande partie l’actuel président de Montpellier, Mohed Altrad, qui jouerait les intermédiaires pour favoriser l’arrivée du duo français à Gloucester. Ceci car, comme évoqué à plusieurs reprises dans ces colonnes, l’homme d’affaires pourrait rapidement devenir l’actionnaire majoritaire du club anglais. Au printemps 2016, Altrad s’était déjà renseigné sur les envies de Saint-André de faire son retour dans le rugby et avait cherché à savoir s’il était prêt à postuler au MHR. à l’époque, l’intéressé préférait passer une année sabbatique et s’est simplement rapproché des terrains comme consultant pour SFR Sport pour commenter les matchs… du championnat anglais. Reste pourtant un écueil à surmonter pour que Mohed Altrad parvienne à ses fins. Ce dernier, qui pourrait s’emparer de 54 % du capital de Gloucester par le biais d’« Altrad UKLimited » - nouvelle filiale d’« Altrad Participations » - risque de se trouver face à un conflit d’intérêts puisque Montpellier et Gloucester seraient susceptibles de disputer la même compétition européenne. C’est pourquoi l’EPCR - organisateur des Coupes d’Europe - a les moyens de faire capoter l’opération. Un accord pourrait toutefois être trouvé entre les deux parties. Si ce n’était pas le cas, cela serait-il de nature à remettre en cause les arrivées de Saint-André et Azam outre-Manche ? Rien ne semble aujourd’hui arrêté.

 

Par Jérémy Fadat et Pierre-Laurent Gou

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?