Le SAXV toujours invaincu à Chanzy

  • Le SAXV toujours invaincu à Chanzy
    Le SAXV toujours invaincu à Chanzy
Publié le / Mis à jour le

Victorieux de Narbonne (23-10), Soyaux-Angoulême reste invaincu dans son antre et à proximité du Top 5.

C’est Narbonne qui rentrait le mieux dans cette partie et ils concrétisaient rapidement suite à une pénalité de Dut (6è). Mais cette ouverture du score aller doper les angoumoisins qui investissaient le camp Audois. De la dixième minute à la vingt-troisième minute, les Narbonnais n’allaient quasi pas quitter leur ligne d’en-but. Mais leur défense intraitable ne permettait pas aux charentais de concrétiser. Sauf sur cette énième charge des avants qui envoyaient leur capitaine Sutiashvili derrière la ligne. Duca transformait (7-3, 23è). Les hommes de Christian Labit reprenaient leurs esprits et la fin de cette première période était à leur avantage. Et juste avant la sirène, le centre Fekitoa aplatissait. Dut ne manquait pas la facile transformation. 7-10 à la pause.

Dès la reprise, les charentais mettaient la main sur le ballon et ne tardaient pas à égaliser sur une pénalité de Poët (10-10, 51è). Réduits à treize suite à deux cartons jaunes, Narbonne ne subissait pourtant pas. Mais ils se faisaient prendre sur une nouvelle incursion angoumoisine et superbe essai de Le Guen transformé par Poët (17-10, 60è). Le SAXV corsait la marque sur deux nouvelles pénalités de Poët pour finalement s’imposer 23-10.

 

Le fait du match

Il se situe à la soixante-quinzième minute et ne concerne aucune des deux équipes. Il s’agit de la blessure de l ’arbitre M.Carrillo qui a dû être évacué du terrain probablement victime d’une grosse entorse. Si bien que le match a été interrompu une dizaine de minutes, le temps que le quatrième arbitre M.Thouron n’officie pour les cinq dernières minutes.

 

L’action

C’est sans conteste l’essai inscrit par le talonneur Kevin Le Guen. Sur un temps des charentais, le ballon sortait rapidement dans l’axe pour Ayestaran. Il adressait une lingue passe pour Kevin Le Guen qui arrivait lancé et qui à la manière d’un trois quart-centre, feintait la passe et allait aplatir sans opposition.

 

Les meilleurs

Au SAXV : Sutiashvili, Lebas, Gay, Briscadieu, Laulhé, Le Guen, Laforgue

A Narbonne : Nkinsi, Navakadretia, Tameilau, Fekitoa, Rouet

 

Par Jean-François Chrétien

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir