PRO D2 : CE QU'IL FAUT RETENIR DE LA 14e JOURNÉE

  • PRO D2 : CE QU'IL FAUT RETENIR DE LA 14e JOURNÉE
    PRO D2 : CE QU'IL FAUT RETENIR DE LA 14e JOURNÉE
Publié le , mis à jour

Montauban se positionne en leader, Béziers ne décolle pas et Ilian Perraux en feu, voici ce qu'il faut retenir de cette quatorzième journée de Pro D2.

LE MATCH DU WEEK-END : COLOMIERS - AGEN

Qui aurait pu croire qu'à vingt-cinq minutes de la fin les hommes de Bernard Goutta allaient rattraper les treize points de retard qu'ils avaient sur les Agenais ? Les Columérains ont pu compter sur un pack d'avant performant en seconde période pour renverser la situation. C'est à partir du carton jaune du deuxième ligne Denis Marchois que le match a basculé en faveur de Colomiers. Trois essais en onze minutes inscrits par Turashvili, Ramos et Dubois dès l'heure de jeu et les 6 200 spectateurs du stade Michel-Bendichou voient Colomiers passer devant Agen avec un score final de 33-27. Agen peut s'en vouloir en perdant sa première place au profit de Montauban, Colomiers reste cinquième à deux points d'Agen et d'Aurillac.

 

 

L'ÉQUIPE EN HAUSSE : MONTAUBAN

4 essais, aucun point encaissé et une place de leader, que demander de plus ? Avec une victoire 31 à 0 face à une équipe rajeunie  de Perpignan (quatre joueurs jouaient à Montauban leur premier match professionnel), les Montalbanais enchainent une septième victoire consécutive. Le centre fidjien Waisele Sukanaveita de Montauban a été très en vue avec un doublé à deux minutes d'intervalle (41e et 43e), tout comme le troisième ligne aile Dimitri Vaotoa, performant pour sa deuxième titularisation de la saison. C'est la huitième victoire en huit matchs à Sapiac pour les hommes du président Daniel Bory. Pour conserver sa place de leader, Montauban devra confirmer samedi face à Agen, actuel troisième du championnat.

 

 

 

L'ÉQUIPE EN BAISSE : BÉZIERS

Troisième défaite à domicile de la saison pour Béziers, samedi au stade de la Méditerranée, les supporters biterrois ont compris que la saison allait être longue. Pourtant, Béziers avait habitué son public à de meilleures prestations. Malgré deux essais inscrits par Gmir et Fualau, l'ASBH n'a pu rien faire face à un Biarritz convaincant et un Adriu Delai en feu. Trop de ballons perdus et un jeu d'attaque timide n'ont pas permis aux Biterrois de s'imposer face à Biarritz. Enlisé à la quinzième place avec trois points de retard sur le premier non-relégable, Béziers doit se réveiller. Et ce, dès la semaine prochaine, avec un match crucial face à Dax, actuel quatorzième.

 

LE JOUEUR DU WEEK-END : ILIAN PERRAUX

Après avoir inscrit dix points la semaine dernière face à Dax, l'ouvreur d'Albi Ilian Perraux a remis cela en inscrivant trente points (sur les trente-cinq de son équipe) ce week-end face à Bourgoin. Au total, le transfuge de Montpellier, comptabilise un essai, deux transformations et sept pénalités face aux Berjalliens. Il aurait même pu inscrire un deuxième essai si M.Mallet ne l'avait pas annulé pour un en-avant peu évident. L'ouvreur de 24 ans peut se targuer d'un 9 sur 10 face aux perches, sa seule tentative manquée étant à 40 mètres des poteaux. Son état de forme a bien aidé son équipe qui respire un peu au classement avec cinq points d'avance sur le premier relégable. Les Albigeois auront besoin de leur numéro 10, vendredi face à Perpignan, dans un match qui s'annonce important pour le maintien.  

 

 

LE XV DU WEEK-END :

 

 

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?