Bourg-en-Bresse, les Violets en veulent plus !

  • Bourg-en-Bresse, les Violets en veulent plus !
    Bourg-en-Bresse, les Violets en veulent plus !
Publié le / Mis à jour le

L’USB finit l’année sur le podium et sur les talons des leaders. Et affiche clairement ses ambitions de monter.

L’entraîneur bressan Laurent Mignot est tout sourire : « Avec le brouillard, on n’a pas vu grand-chose ! » Le technicien de l’USB a constaté les difficultés des siens pour disposer de Limoges : « On connaissait bien leur jeu. Mais au fil du match, nous nous sommes embourbés dans des petits tas et dans le petit périmètre. On s’est aussi perdu tout seul en étant beaucoup pénalisés. » Mais le manager burgien se satisfait du résultat qui, du fait de la défaite de Nevers à Chambéry, place provisoirement son équipe à la deuxième place du classement : « On a gagné et c’est satisfaisant, avant les fêtes. Nos gars ne se sont pas affolés et sont revenus dans les schémas après l’essai de Limoges. Ils ont assez bien géré, derrière une bonne conquête. »

Avant une troisième mi-temps qui promettait d’être belle (tous les joueurs arboraient un nœud papillon, évidemment violet), Laurent Mignot faisait un rapide bilan et se projetait vers l’avenir : « On fait tourner et jouer les jeunes. Nous sommes en plein dans notre projet ! Au classement, nous sommes dans les clous. Nous sommes dans le top 3 d’une poule relevée, où tous les matchs sont âpres ! En deuxième partie du championnat, nous n’aurons rien à perdre. Nous jouerons tous nos concurrents principaux à l’extérieur (Nevers, Massy, Aix-en-Provence). »

Son capitaine Albin Louchard n’est pas moins direct : « Nous avons montré que nous pouvions exister dans cette poule. En cette fin d’année, nous sommes à un point du leader massicois. Tout est accessible. Lors de la phase retour, nous voulons terminer premiers ou nous qualifier pour monter en Pro D2. » La montée, voilà bien l’idée que les Bressans ont derrière la tête. Les forces en présence sont maintenant connues dans cette toute nouvelle poule élite. à mi-parcours, l’actuelle place sur le podium conforte l’ambition jusque-là tracée en pointillé.

Club Violet 2020

Le vice-président de l’USB, Jacques Sage, appuie désormais le trait : « L’appétit vient en mangeant. On en veut toujours plus ! Bien sûr que nous voulons terminer premiers. C’est légitime de viser cette place ! » Pas de forfanterie, juste l’écho fait au projet Club Violet 2020. Édité par l’équipe dirigeante à son arrivée à la tête du club il y a deux ans, l’engagement est parfaitement clair : faire monter et pérenniser le club en Pro D2 avant la fin de cette décennie. Jacques Sage rêve d’une promotion au printemps : « Sportivement, c’est réalisable même si la deuxième partie du championnat s’annonce difficile. Nous avons des déplacements chez tous ceux avec qui nous sommes en concurrence. Pour l’instant, nous sommes satisfaits de notre bilan. Nous avons bien fini l’année. Pour parvenir à nos fins, nous devrons sans doute être plus constants. Mais nous allons bien nous préparer en janvier avant la reprise. »

Par Philippe Sévy

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir