Le FC Auch Gers au plus mal

  • Le FC Auch Gers au plus mal
    Le FC Auch Gers au plus mal
Publié le , mis à jour

Dans un communiqué publié sur son site internet, le FCAG annonce que "les finances du club sont au plus mal" et que 100 000 euros sont nécessaires. Un appel aux donateurs est lancé pour sauver un club qui fêtera ses 120 ans l'année prochaine.

Le FC Auch Gers fêtera-t-il ses 120 ans sereinement ? C'est la question que tout un club et une ville se posent. Champion de France de Pro D2 en 2004 et 2007, l'actuel club du président Gilles Courbebaisse est en péril. Comme le rapporte le site ladépêche.fr, le FC Auch Gers aurait besoin de 100 000 euros "très rapidement", ce qui permettrait de payer les joueurs, qui ne sont plus rémunérés depuis le mois d'octobre. C'est lundi soir, à l'issue d'une réunion avec le conseil de surveillance et le comité directeur de l’association que le constat a été établi. Si cette somme n'est pas trouvée "notre commissaire aux comptes, obligé de lancer une procédure d'alerte au tribunal de commerce d'Auch, demandera à cette juridiction de mettre en place une procédure de sauvegarde" comme il est énoncé sur le communiqué.

Pour expliquer ces problèmes financiers, le club évoque le non paiement du sponsor principal du club. Une situation qui pourrait s'avérer désastreuse pour le club, actuellement 8ème du championnat Fédérale 1 Élite (23 points, 4 victoires et 7 défaites) et qui reste sur deux défaites de suite à Nevers (35-18) et Massy (14-11).

Si dépôt de bilan il y a, ce ne sont pas moins de 34 salariés du club qui se trouveraient dans une situation difficile. Sans oublier les équipes de jeunes et le centre de formation, éléments importants du club gersois. Ce soir, lors de l'assemblée générale de l’association, un appel a la mobilisation va être lancé auprès des particuliers et des entreprises et  tous ceux qui "ne peuvent se résoudre à voir mourir le FCAG". Les 100 000 euros que doit trouver le club représentent "2000 donateurs à hauteur de 50 euros". Tout don donne droit à une déduction fiscale de 60 % pour les entreprises et de 66 % pour les particuliers comme le rappellent les dirigeants. Espérons que cela puisse sauver un club qui a tout de même passé plusieurs saisons au plus haut niveau national.

 

 

 

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?