Oyonnax, un long combat

  • Oyonnax, un long combat
    Oyonnax, un long combat
Publié le , mis à jour

Les Oyonnaxiens ont du s'employer pour faire plier une équipe basque qui à l'ultime minute a laissé échapper le bonus défensif. 

Le match

Entre deux équipes solides sur les bases, capables de proposer beaucoup d'engagement, lé duel à été âpre. Pour autant, même si le combat fut roi, le jeu ne fut pas négligé, à l'image du premier essai oyonnaxien pointé au bout d'une longue séquence faite d'alternance. En s'appuyant sur la botte de Lucu, et suyr un rebond favorable dans l'en-but oyonnaxien pour permettre à Gimenez de griller la politesse à Hall, Biarritz sut entretenir le doute durant toute la première période. Les Biarrots parvenaient même à lancer le second acte, abordé sur un score de parité, en reprenant l'avantage Ru un drop de Lé Bourhis. Avec méthode, Oyonnax s'appuya sur sa puissance pour pointer un second essai sur un ballon porté après une touche de pénalité, puis un troisième au bout d'une phase de jeu similaire. L'affaire semblait entendue mais un ballon cafouillée devant kl'en-but permettait à Biarritz de récupérer une mêlée pour lancer le jeu vers Delai qui resserrait le score et relançait le suspens. Chouvet redonnait de lk'"air aux Oytonnaxiens pour assurer la victoire à trois minutes de la sirène alors que face aux perches, à l'ultime seconde, Lucu maniait la pénaluté qui aurait pu porter à son équipe un bonus lmérité.

L'essai

Menés au score après une première pénalité de Lucu, les Oyonnaxiens repilquèrent par le jeu en s'appuyant sur une mêlée solitude pour obtenir une pénalité et sur une touche efficace pour enclencher une avancée collective prolongée par une percée de Hanbsell Pune et une charge de Ursache. Le jeu repartait vers le large et une longue passe de Hall permettait de servir Metge venu s'intercaler pour ouvrir la porte à Scalese.

Le joueur

L'histoire est belle. La semaine passée, à Mont-de-Marsan, l'ailier Jérémy Scalese, jeune joueur issu du centre de formation, ne figurait pas sur la feuille de match , jusqu'à ce que la blessure de Vainikolo lui offre sa première titularisation. Face aux Basques, l'ailier oyonnaxien, a fêté sa deuxième titularisation en pointant le premiuer essai de la partie, en coin, Sur un ballon délivré par Nicolas Metge, lui aussi passé par le centre de formation de l'USO.,

Les meilleurs
À Oyonnax : Raynaud, Ma'afu, Hall, Sykes
À Biarritz :  Hewitt, Manu, Délai, Lucu

 

Par Jean-Pierre Dunand, envoyé spécial

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?