Boulogne-sur-Gesse passe l’hiver au chaud

  • Boulogne-sur-Gesse passe l’hiver au chaud
    Boulogne-sur-Gesse passe l’hiver au chaud
Publié le , mis à jour

Champion de France de quatrième série en titre, l’US Boulogne-sur-Gesse réalise une excellente entame à l’étage supérieur.

C’est un club centenaire, un fidèle de la compétition territoriale midi-pyrénéenne qui a connu tous échelons, de l’Honneur à la Quatrième Série. La saison passée restera à jamais celle d’une année inoubliable pour l’Union sportive boulonnaise. En effet, le 12 juin 2016 à L’Isle-Jourdain, Boulogne-sur-Gesse décrochait, aux dépens de Caudecoste, le premier titre national de son histoire, celui de Quatrième Série. Une victoire sans appel (41-7) qui adoucissait l’amertume de la défaite en finale régionale quelques semaines plus tôt face aux Ariégeois de Mazères. Finale qui s’était décidée après la terrible épreuve des tirs au but (22-22 à la fin des prolongations). « Ce fut vraiment frustrant de perdre le titre régional aux tirs au but. Mais cela nous a permis de bien nous motiver pour le championnat de France. En début de saison, nous étions ambitieux. Mais envisager d’être champion de France, nous n’osions pas y penser. Ce titre national est extraordinaire tant pour le club, le village et tous ceux qui œuvrent pour l’USB. Soulignons aussi qu’il y a trois ans, l’équipe senior était en sommeil », fait remarquer le coprésident Pascal Niolet en charge du volet sportif.

Beaucoup de changements

Après cette année euphorique, brillante et inoubliable, l’USB ne s’est pas vraiment endormie sur ses lauriers. Au contraire, à l’issue de sa phase aller, elle occupe le leadership de sa poule avec un bilan plus que satisfaisant puisqu’après neuf rencontres officielles, les Commnigeois ne comptent qu’une seule défaite à Mazères (15-14), leur bête noire. Et pourtant à l’intersaison, les deux entraîneurs, Pascal Monferran et « Gilou » Bourrust, ont été dans l’obligation de changer une équipe qui gagne. « Douze joueurs ont fait le choix d’évoluer ailleurs quand d’autres arrêtaient après le titre. En revanche, quinze nouveaux éléments sont venus nous rejoindre. Il a fallu trouver un équilibre et des repères. Mais dans l’ensemble, nous pouvons être satisfaits. Les résultats sont encourageants. On peut passer l’hiver au chaud », soutient le second.

Le groupe a eu beau changer, il n’en demeure pas moins qu’il a des ambitions. Au terme de la phase de classement, les Boulonnais espèrent conforter leur première place, synonyme d’une accession en Deuxième Série. Et d’autre part, ils convoitent le titre régional de façon à conjurer le mauvais sort du précédent exercice.

Didier Navarre
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?