Lyon, enchaîner pour espérer

  • Lyon, enchaîner pour espérer Lyon, enchaîner pour espérer
    Lyon, enchaîner pour espérer
Publié le , mis à jour

Le LOU doit s’imposer en Angleterre pour rester dans la course à la qualification. Il en a les moyens, à l’image du centre Paul Bonnefond, pas utilisé en Top 14 mais très présent sur le front européen.

Dimanche en milieu d’après-midi, Lyon va jouer gros en Angleterre. Pour le moment, le Lou est dans les clous pour décrocher une des trois places de meilleurs deuxièmes. Mais pour rester dans les temps de passage, il doit s’imposer impérativement à Newcastle, sèchement battu sur la pelouse du Matmut Stadium le week-end dernier (12-42) sans avoir démérité. Et si possible, il doit le faire avec le bonus offensif. « Si on perd là-bas, c’est fini, reconnaît l’entraîneur, Pierre Mignoni. Et si c’est toujours dur de s’imposer en Angleterre, nous sommes capables de le faire. Une qualification serait historique. C’est important pour le club et l’équipe de continuer à avoir des objectifs élevés. »

Pour y parvenir, le Lou peut compter sur l’engagement des joueurs peu utilisés en championnat mais qui font preuve d’un état d’esprit et d’un engagement sans faille, à l’image du centre, Paul Bonnefond. Auteur d’un triplé samedi dernier contre les Anglais, le joueur, qui n’a pas encore foulé un terrain en championnat de France cette saison, croque à pleines dents dans ses oppositions européennes. « Jouer un quart de finale serait une belle expérience, souffle l’ancien Castrais. J’ai joué des matchs couperets avec Castres. Ils ont toujours une saveur particulière. »

Il a failli partir à... aix

Mais il n’est pas question de mettre la charrue avant les bœufs, ni de tomber dans la facilité après le large succès du match aller. « Nous nous déplaçons avec confiance mais également beaucoup de respect pour cette équipe. Il ne faut pas croire que cela va être facile et qu’on va prendre le bonus offensif à la mi-temps. Newcastle est éliminé mais sera revanchard. Les Anglais voudront montrer un autre visage à leur coach devant leur public. » Continuer à se montrer sous son meilleur jour sera également l’un des objectifs de Paul Bonnefond. Resté à Lyon après avoir signé un précontrat avec Aix-en-Provence, en cas de maintien du club en Pro D2, le joueur ne ménage pas ses efforts et reste concentré, en espérant voir son destin basculer dans la deuxième partie de saison, comme en 2015-2016 (deux matchs disputés entre août et décembre 2015, treize entre janvier et mai 2016). « Le coach ne me fait pas jouer et je respecte ses raisons mais je travaille pour intégrer la rotation. J’espère avoir l’opportunité de jouer en Top 14 d’ici la fin de saison. S’entraîner dur et travailler physiquement, ce n’est pas uniquement pour cela qu’on joue au rugby. » S’il continue d’enchaîner les bonnes prestations sur les terrains européens, il pourrait voir la porte s’entre-ouvrir, peut-être pas seulement celle des quarts de finale.

Par Sébastien Fiatte

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?