Pro D2 : Soyaux-Angoulême ne s'est pas laissé faire

  • Pro D2 : Soyaux-Angoulême ne s'est pas laissé faire
    Pro D2 : Soyaux-Angoulême ne s'est pas laissé faire
Publié le / Mis à jour le

Dans cette dernière journée de phase allée du championnat de Pro D2, le promu Soyaux-Angoulême recevait Colomiers sur ses terres. Une rencontre serrée qui a vu les Charentais finalement s'imposer.

RÉSUMÉ

Chassé-croisé dans cette première période, au cours de laquelle chaque équipe a pris l’avantage tour à tour. Le SAXV ouvrait le score sur une pénalité de Poët (3-0, 6è). Les Columérins réagissaient vite et inscrivaient un essai par l’intermédiaire de Sitauti, suite à une grosse faute de placement des angoumoisins (3-5, 8è). Mais la réplique a été immédiate. Suite à plusieurs temps de jeu des Charentais, le ballon sortait pour Ayestaran qui d’un coup de pied de maître trouvait Fono sur l’aile. Essai que transformait Poët (10-5, 14è). Ensuite ce fut un duel de buteur entre Poët et Ramos qui réussissaient chacun deux pénalités. Si bien que la mi-temps était atteinte avec un avantage de deux points pour les Charentais 16-14. Mais à la reprise, les Hauts-Garonnais prenaient les choses en main et inscrivaient un deuxième essai par Plazy (16-19, 47è). Poët réussissait une nouvelle pénalité mais Ramos lui répondait. Si bien que les deux formations restaient au coude à coude (19-22, 53è). Sauf que sur leur pelouse les partenaires d’Ayestaran veulent rester invaincus. Faisant preuve d’une grosse solidarité, ils envoyaient Poët derrière la ligne pour l’essai de la victoire qu’il allait lui-même transformer 26-25, 73è). C’est le score final d’une  rencontre qui a tenu toutes ses promesses et ravi les quelques 5500 spectateurs présents à Chanzy. Les hommes du trio Laïrle-Ladauge- Sagot peuvent partir en vacances l’esprit tranquille. A la fin de la phase aller ils sont cinquièmes. Pas mal pour un promu !

 

L'ACTION

C’est le premier essai charentais inscrit par Fono. Suite à temps forts des angoumoisins où toutes les phases du rugby y sont passées (travail des avants, changement de jeu, percussions) le ballon sortait et arrivait dans les pieds d’Ayestaran. Superbe coup de pied du demi de mêlée sur l’aile pour Fono qui récupérait et marquait sans opposition. Du grand art. Véritablement un superbe essai.

 

LES MEILLEURS

Poët, Lebas, Fono, Briscadieu, Bousquet, Gay ; Bezian, Ramos Onambele, Sitauti

 

Par Jean-François Chrétien

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir