[Dossier Coupe du Monde 2023 ] : la France peut gagner...

  • [Dossier Coupe du Monde 2023 ] : la France peut gagner...
    [Dossier Coupe du Monde 2023 ] : la France peut gagner...
Publié le , mis à jour

En marge du tremplin que constituent les JO 2024 la France a plusieurs atouts à faire valoir.

L’Irlande a un potentiel « limité »

En mobilisant sportifs, population et gouvernement, l’Irlande a pris un temps d’avance. Mais l’IRFU aura du mal à résister au potentiel économique français. Outre une billetterie plus importante (l’Irlande dépassera difficilement les 2 millions de billets quand la FFR vise plus de 2,7 millions), les droits commerciaux pourraient aussi rapporter plus d’argent.

Plus de 200 millions pour la RWC ?

La Rugby World Cup envisagerait de vendre les hospitalités au pays organisateur, qui se chargerait de la commercialisation. Sur ce point, le potentiel français serait aussi largement supérieur. « La FFR s’associerait avec une société spécialisée mais les bénéfices seraient conséquents. On n’apporterait pas 143 millions d’euros à la RWC mais plus de 200 millions », avoue Atcher.

L’Argentine est un précieux allié

Face à l’Irlande et l’Afrique du Sud, la France doit mobiliser en dehors du monde anglo-saxon. Outre l’Italie (le stade San Siro de Milan pourrait accueillir des matchs), l’Argentine d’Agustin Pichot devrait être un allié précieux. Politiquement isolée au sein de World Rugby, l’UAR a besoin d’appuis pour obtenir le Mondial 2027. En retour, elle peut aider la France à gagner 2023. Pichot portera 5 voix (3 pour l’UAR et 2 pour l’Amérique du Sud) et ce n’est pas un hasard si Atcher, Simon et Laporte le rencontreront ce mardi matin au siège de Rugby Europe, en compagnie de Brett Gosper et Bill Beaumont, les patrons de World Rugby. Un rendez-vous crucial.

Un réseau solide et fidèle

Comme toujours, la France devra lutter avec les nations anglo-saxonnes pour obtenir la majorité des 37 voix. Outre l’Argentine et l’Amérique du Sud, elle devrait compter sur ses habituels alliés : l’Italie, la Géorgie, la Roumanie, le Japon, Rugby Europe, les fédérations d’Asie et d’Afrique... soit environ 18 voix. Dans un monde idéal, il resterait alors à convaincre une nation anglo-saxonne pour l’emporter. L’Irlande comptera elle principalement sur les Celtes (Galles, Ecosse), l’Angleterre, la Nouvelle-Zélande, le Canada, l’Amérique du Nord, les Etats-Unis. L’Afrique du Sud paraît plus isolée comptant sur l’Australie et probablement la Sanzar.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?