• Coupe de France – Lord-Derby :  Lézignan – Saint-Estève-XIII catalan, le choc des huitièmes
    Coupe de France – Lord-Derby :  Lézignan – Saint-Estève-XIII catalan, le choc des huitièmes
Publié le / Modifié le
Rugby à XIII

Coupe de France – Lord-Derby :  Lézignan – Saint-Estève-XIII catalan, le choc des huitièmes

Rémi Casty a procédé au tirage au sort des huitièmes de finale. Lézignan –Saint-Estève-XIII catalan et Carcassonne – Avignon seront les affiches phares.

Lundi soir, dans les locaux de l’Indépendant à Perpignan, le comité directeur fédéral a procédé au tirage au sort des huitièmes de finale de la Coupe de France Lord-Derby qui aura lieu le week-end du 21 et 22 janvier prochain. Rémi Casty, le capitaine des Dragons catalans et de l’équipe de France était investi de la responsabilité du tirage. Le moins que l’on puisse dire c’est que sa main n’a pas été tendre envers son équipe réserve, tenante actuellement du trophée. En effet, cette dernière se déplacera à Lézignan, l’actuel leader. Une opposition qui est l’affiche phare de ces huitièmes de finale. C’est un duel entre les deux derniers vainqueurs de l’épreuve. Justement, Lézignan est le lauréat 2015. Finale qu’il avait remportée face à ces mêmes catalans (27-25). L’an passé, rappelons que la réserve des Dragons avait décroché le titre à la faveur de sa victoire aux dépens de Limoux (33-16). A l’occasion de cette rencontre au sommet, Lézignan est favori. Il a la chance d’évoluer à domicile et surtout en championnat, il reste sur une double victoire face aux jeunes catalans (30-26) et (28-26). Avignon n’a pas été gâté non plus par le tirage du capitaine tricolore. Le vainqueur de l’édition 2013 se déplacera à Carcassonne dont le dernier sacre remonte à 2012. L’ASC a l’avantage d’évoluer à domicile. En championnat, le 10 décembre dernier, elle avait largement dominé les Vauclusiens (42-16). Succès que les Audois espèrent confirmer le 21 ou 22 janvier prochain.    

 

Villefranche et Baho peuvent rêver d'un quart de finale

Quant aux autres affiches, elles ne sont pas dépourvues d’intérêt. Baho et Villefranche-de-Rouergue, deux représentants de l’élite 2 sont maîtres de leur destin pour obtenir une place en quart de finale. Les Catalans se déplacent à Pujols (formation du troisième niveau), ils peuvent faire un voyage fructueux. Villefranche –de Rouergue, le leader de l’élite 2 a pour hôte Ferrals actuellement quatrième de ce même championnat. Au regard des résultats actuels, les Aveyronnais peuvent prétendre à disputer les quarts de finale. Carpentras actuellement sixième en élite 2 se mesurera à Saint-Gaudens. Les Vauclusiens ont l’avantage du terrain. Seulement, son hôte commingeois peut prétendre à la victoire.  

Lors du tour précédent, Salon-de-Provence (Club de DN1)  a créé une belle surprise en écartant Lescure d’Albigeois (25-16). Les Provençaux vont se mesurer à Villeneuve-sur-Lot, le septième de l’élite 1. Deux niveaux de compétition séparent les deux formations. La faveur du pronostic va légitiment aux Lot-et-Garonnais. Quant au champion de France et finaliste de la précédente édition, Limoux, il va se mesurer à Palau actuellement avant dernier de l’élite 1. Les Audois sont certes favoris, mais sur leur  pelouse, les Palauencs sont capables de se transcender donc méfiance ! Quant à Toulouse- olympique Broncos, la malheureuse lanterne rouge du championnat élite 1, elle accueille Albi. Pour les jeunes toulousains en quête d’un premier succès officiel, la Coupe de France c’est l’occasion de relancer leur saison. Cependant, Albi n’est pas le dernier venu. Rappelons qu’en championnat, les Tarnais sont repartis victorieux des Minimes (23-10).  

Le programme des huitièmes de finale : 21 -22 janvier.

Pujols (DN1) –Baho (élite 2).

Villefranche-de-Rouergue (élite 2)- Ferrals (élite 2).

Lézignan (élite 1)- Saint-Estève /XIII catalan (élite 1).

Carpentras (élite 2)- Saint-Gaudens (élite 1).

Salon-de-Provence (DN1)- Villeneuve-sur-Lot (élite 1).

Toulouse-olympique Broncos (élite 1)- Albi (élite 1).

Carcassonne (élite 1)- Avignon (élite 1).

Palau (élite 1) – Limoux (élite 1).

Didier Navarre
Voir les commentaires
Réagir