Boudjellal : « J'ai décidé de ne pas donner suite au dossier de reprise du RCT »

  • Boudjellal : « J'ai décidé de ne pas donner suite au dossier de reprise du RCT »
    Boudjellal : « J'ai décidé de ne pas donner suite au dossier de reprise du RCT »
Publié le , mis à jour

Sérieux, sobre et appliqué, Mourad Boudjellal a annoncé en début d'après-midi qu'il ne donnerait pas suite au projet de reprise du RC Toulon. Il a également dévoilé  qu'en fin de saison il ouvrirait le capital du club aux supporters et aux partenaires du RCT.

Son annonce était attendue de longue date, plus précisément depuis le matin de l'éviction de Diego Dominguez (fin octobre). En marge de la fin d'aventure du technicien italo-agentin, Mourad Boudjellal avait annoncé qu'il prendrait une décision quant au projet de reprise du RCT aux alentours du 15 décembre. Et s'il a finalement repoussé la date d'une petite semaine, le président du RCT a annoncé ce midi qu'il poursuivait son aventure sur la rade. « J'ai décidé, pour l'instant, de ne pas donner suite au dossier de reprise du RCT. »

 

Décision prise ce week-end

Si son maintien à la tête du club de Toulon ne faisait plus guère de doute, Mourad Boudjellal a avoué qu'il n'avait pris sa décision définitive qu'au cours du week-end. Il a ensuite profité de la conférence de presse pour expliquer le fond de sa réflexion. Ainsi le président du RCT aurait reçu trois offres de reprises et signé « un accord avec échéance au 15 décembre avec un investisseur français basé aux Etats-Unis » (Gérard Barba) à la suite de la victoire face à Clermont (25 septembre). Et s'il assure avoir véritablement envisagé de vendre le club dont il est propriétaire depuis maintenant plus de dix ans, Mourad Boudjellal a énuméré les différents éléments qui ont motivé sa décision de poursuivre l'aventure. « Le premier a été la victoire contre la Ligue sur le Salary cap, et ce harcèlement constant qu'ils nous menaient. Le second a été l'élection de la Fédération. […] J'ai rencontré et dîné avec Bernard Laporte après l'élection. Nous avons échangé sur ce qu'il souhaitait faire du rugby français » avant de révéler que dans le privé, Bernard Laporte lui répétait régulièrement « Si je gagne tu ne vends pas ».

 

Le RCT ouvre son capital

Mourad Boudjellal a en revanche annoncé qu'il révolutionnerait le fonctionnement du club varois. Après avoir répété qu'il ne souhaitait pas faire une opération financière avec la vente du RCT, le président a annoncé qu'il ouvrirait le capital du club aux supporters abonnés et aux partenaires. « J'ouvre le capital de manière gratuite, sous forme de socios. Ce sera un nouveau mode de gestion du club et je souhaite dans un second temps entrer en bourse. ». Si son recrutement et son investissement récent trahissaient de sa volonté de poursuivre son aventure avec le RCT, Mourad Boudjellal s'en est en tout cas tenu à ses convictions et souhaite recréer l'émulation qui avait permis au RCT de conquérir l'Europe du rugby.

Par Pierrick Ilic-Ruffinatti

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?