David Darricarrère: « On a laissé beaucoup de points en route...»

L'entraîneur du Biarritz Olympique fait le point de son équipe, avant le début de la deuxième partie de saison. 

Impatients de reprendre la saison, l’année 2017 et ce match contre Dax ?

Oui impatients, impatients parce que les garçons sont revenus avec beaucoup d’enthousiasme, beaucoup de gaz. Ça fait du bien de reprendre, moi pour tout vous dire, ça m’a manqué un peu, donc il me tardait de reprendre avec les garçons, surtout qu’il y avait beaucoup de points positifs par rapport au dernier bloc. Il faut vraiment qu’on continue en améliorant beaucoup de choses. On ne va pas se cacher que la première partie de la saison a été décevante. Donc, on a à cœur de tout donner sur la deuxième et je pense que les garçons sont dans cet état d’esprit.

Une qualification est toujours possible, ça passe par un sans-faute à domicile …

Exactement. Je pense qu’on a joué un peu les Pères Noël, on a laissé beaucoup de points en route dans cette première partie, notamment les trois matchs qu’on perd à la sirène, à Agen et les deux à domicile. C’est fait, ils sont derrière nous et à nous de cravacher pour rattraper tout ça, et ça passe bien sûr par une invincibilité à domicile. 

Vous aviez terminé l’année sur une belle dynamique. N’avez-vous pas peur que les vacances l’aient un peu coupée ?

J’aurais aimé que ça continue (rires), mais les vacances arrivaient au bon moment aussi pour faire récupérer les gars autant physiquement que psychologiquement. On a tiré beaucoup sur les organismes pour pas mal de joueurs qui n’ont pas trop tourné, donc ça leur a fait du bien de couper aussi et ils sont revenus avec vraiment une fraicheur physique et mentale qui fait plaisir à voir. Donc on va essayer de rester sur cette dynamique en continuant à bosser.

Vous étiez partis à Dax avec beaucoup d’ambition à l’aller. Vous aviez reçu une grosse claque. Est-ce que vous vous en êtes servis pour préparer le match, ou c’est du passé ?

On était vraiment tombé dans un petit rugby, dans beaucoup d’approximations, un manque de maitrise évident. Dax à cette époque-là surfait positivement sur ce championnat, était dans les 3 premiers. On s’était cassé les dents de façon bête et stupide. Même si Dax avait fait un très bon match, on en avait fait un très, très mauvais. C’est dans ce sens aussi qu’on veut montrer qu’on vaut mieux que cette lourde défaite à Dax. Maintenant, c’est du passé, quand tu attaques la 2ème partie de la saison, il faut laisser tout ça derrière pour regarder devant. Cependant on n’a pas oublié tout ce qui c’était passé, nos manquements, cet oubli d’agressivité qu’on avait eu et qui nous avait fait perdre ce match. Donc on a continué à travailler dessus pour justement ne pas être pris une deuxième fois.